SAP concrétise ses engagements

16/05/13 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Source: Datanews

Voici 3 ans, SAP s'était engagée à relever 3 défis majeurs: stocker l'ensemble des données en mémoire centrale, promouvoir le cloud et améliorer le confort d'utilisation de ses produits. Promesses tenues, aux dires de son co-CEO, Jim Hagermann Snabe.

SAP concrétise ses engagements

Sapphire 2013 a été l'occasion pour SAP de se gratifier d'un excellent bulletin par rapport aux engagements pris par la société voici 3 ans.

Tout d'abord, SAP propose désormais de stocker et traiter en main memory (en in-memory) l'ensemble des données d'entreprise. C'était le concept de Hana lancé en 2011. Désormais, après le datawarehouse sur Hana en 2012, puis le CRM, c'est la Business Suite qui est disponible sur la plate-forme depuis cette année. Avec une GA - general availability - officielle à l'occasion de la grand-messe de l'éditeur allemand à Orlando. "En avance sur le planning", s'est félicité Jim Hagermann Snabe, co-CEO.

Ensuite, SAP s'était engagé à promouvoir le cloud, question d'améliorer la rapidité de réaction et la flexibilité des organisations, outre la simplicité de travail. Désormais, SAP propose 4 de ses applications horizontales dans le cloud, à savoir les solutions en HR, finances, gestion des fournisseurs et gestion de la clientèle. Désormais, SAP se targue de 29 millions d'utilisateurs SAP dans le cloud. De même, SAP vient de dévoiler Hana Enterprise Cloud qui offre aux entreprises un service hébergé pour Hana dans les datacenters de SAP. Quelque 60 clients testent pour l'instant cette solution de cloud géré.

Enfin, SAP a planché sur la user experience de ses produits, surtout mobiles, pour permettre aux solutions SAP d'être plus facilement utilisables tant par les collaborateurs internes à l'organisation que par les clients, les consommateurs, les citoyens et même les fans de sports.

"En relevant ces 3 défis, nous permettons aux entreprises de repenser leur modèles business et d'ouvrir de nouvelles opportunités", a encore insisté Jim Hagermann Snabe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires