SAP adapte sa politique en matière d'accès indirect

22/05/17 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Datanews

SAP a adapté ses prix et sa politique de licences en matière d'accès indirect, a annoncé le fournisseur lors de la conférence SAPPHIRE NOW récemment organisée à Orlando. La nouvelle politique devrait offrir plus de transparence aux clients.

SAP adapte sa politique en matière d'accès indirect

© Belga

Cette annonce a été faite juste après que SAP ait gagné un procès l'opposant à la brasserie Diageo. Selon le jugement rendu, SAP a le droit de facturer des indemnités de licence pour les utilisateurs ayant un accès indirect aux données générées dans les systèmes de SAP.

VNSG et Capgemini

Ce jugement illustre bien la façon dont les licences logicielles peuvent mettre en difficultés une entreprise qui souhaite travailler de manière plus efficiente. Un autre procès est du reste encore en cours avec la brasserie Anheuser-Busch à propos d'un montant de 600 millions de dollars. Le jugement juridique et le procès en cours ont rendu nerveux de nombreux clients et groupes d'utilisateurs de SAP.

Empathie

Bill McDermott, CEO de SAP, a déclaré lors de la conférence SAPPHIRE NOW 2017 à Orlando que son entreprise entend afficher désormais plus d'empathie envers ses clients. D'un autre côté, SAP souhaite protéger sa propriété intellectuelle et en même temps faire des affaires correctes avec ses clients. Voilà pourquoi les modèles tarifaires ont été simplifiés et clarifiés. SAP a pris cette décision après en avoir discuté avec des groupes d'utilisateurs tels SUGEN (SAP User Group Executive Network) et VNSG, où le thème de l'accès indirect (Indirect Access) aux données SAP était une priorité.

Données

Désormais, les modèles tarifaires Procure-to-Pay, Order-to-Cash et Static Read de SAP deviennent des scénarios d'utilisation indirecte dans les applications ERP telles ECC ou SAP S/4HANA basées sur des commandes (orders). Voilà qui offrira, selon SAP, plus de transparence qu'une facturation en fonction de l'utilisation. SAP ne facturera en outre pas aux utilisateurs des coûts, s'ils veulent accéder à ses données au départ d'autres marques de systèmes et de logiciels, parce que ces données sont celles des clients.

Découvrez d'autres informations sur les changements chez SAP dans le communiqué posté sur le blog d'Hala Zeine, SAP corporate development officer.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos