Samsung suspend sa collaboration avec un fournisseur chinois employant des enfants

14/07/14 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Datanews

Samsung arrête la collaboration avec l'un de ses fournisseurs chinois parce que l'organisme de surveillance China Labor Watch a découvert que l'usine mettait des enfants au travail.

Samsung suspend sa collaboration avec un fournisseur chinois employant des enfants

Samsung arrête la collaboration avec l'un de ses fournisseurs chinois parce que l'organisme de surveillance China Labor Watch a découvert que l'usine mettait des enfants au travail.

Le géant technologique sud-coréen confirme également que Dongguan Shinyang Electronics emploie des mineurs. Les autorités locales chinoises mènent une enquête à ce sujet.

"Si l'enquête devait révéler que le fournisseur emploie illégalement des enfants, nous mettrions alors un terme définitif à notre partenariat", affirme Samsung dans un post de blog.

Voici à peu près un mois, China Labor Watch a envoyé un agent infiltré chez Dongguan Shinyang Electronics (DSE) afin d'y contrôler les conditions de travail. DSE construit bon nombre des composants utilisés dans les téléphones de Samsung.

L'enquête a démontré que le sous-traitant employait cinq enfants de moins de 16 ans. Les enfants travaillaient dans un système d'équipes jusque 11 heures par jour, travail par pause et de nuit inclus. Deux des cinq enfants étaient âgés de 14 ans, les trois autres de 15 ans.

Une enquête précédente menée par Samsung elle-même avait révélé que Dongguan Shinyang Electronics n'employait pas de mineurs.

L'entreprise sud-coréenne exige, selon ses propres dires, que des contrôles d'identité soient menés dans les usines, mais cela n'a jamais été le cas pour les enfants en question.

En savoir plus sur:

Nos partenaires