Samsung pense déjà au Note 8

24/10/16 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Datanews

Suite aux problèmes connus par le Note 7, la gamme Note de Samsung semblait définitivement vouée à la disparition, mais selon l'agence Reuters, l'entreprise sud-coréenne ne veut pas en entendre parler. Dans une tentative désespérément optimiste, elle propose aux clients l'option d'un échange contre un... Note 8

Samsung pense déjà au Note 8

© Samsung

En Corée du Sud, Samsung a mis en oeuvre un programme d'échange à l'attention des propriétaires d'un Note 7. Ils peuvent en fait échanger leur appareil contre un Galaxy S8 ou un Note 8, deux smartphones qui doivent encore sortir.

Le Note 7 récemment lancé a connu des problèmes dès le départ. Des plaintes d'appareils surchauffés, voire explosés se sont manifestées un peu partout dans le monde. Aux Etats-Unis, l'on prit même la décision d'interdire l'utilisation du Note 7 dans les avions survolant le pays. Comme la solution des problèmes s'avérait trop compliquée, Samsung décida de retirer le Note 7 complètement du circuit commercial. Pour les personnes qui possèdent déjà un Note 7, il existe désormais plusieurs programmes d'échange selon les contrées, dont un contre un Note 8 donc.

Voilà une décision particulièrement optimiste de la part de Samsung, puisque le Note 8 se fera encore attendre quelque temps. L'entreprise en a en effet postposé le développement de deux semaines, afin que ses ingénieurs puissent d'abord savoir avec précision ce qui s'est passé avec le Note 7. Selon le Wall Street Journal, Samsung ne connaît en effet encore et toujours pas la cause des problèmes de ce dernier. Après des rapports initiaux de téléphones explosés en août, Samsung découvrit certes quelques imperfections au niveau de l'accu de l'appareil et décida alors de remplacer 2,5 millions de téléphones, mais certains appareils de substitution s'enflammèrent également.

En Corée du Sud, là où est établie Samsung, l'on n'a évidemment pas réagi de manière enthousiaste à tout ce tumulte. Quelque 500 propriétaires d'un Galaxy Note 7 se sont entre-temps réunis en vue de porter plainte contre Samsung Electronics. Leur avocat, Peter Young-Yeel Ko, demande une compensation de la part de Samsung pour tout le temps qu'ils ont perdu à se rendre dans des magasins pour échanger leur téléphone à plusieurs reprises parfois, ainsi que pour les heures mises pour convertir leurs données et pour le coût psychologique résultant de l'utilisation d'un produit potentiellement dangereux.

Nos partenaires