Samsung peaufine son haut de gamme avec les S9 et S9+

25/02/18 à 18:00 - Mise à jour à 09:52

Source: Datanews

Au MWC, Samsung présente sa toute nouvelle série de téléphones haut de gamme, à savoir les Galaxy S9 et S9+. Data News a déjà pu les examiner de près et n'y a guère décelé d'innovations révolutionnaires, mais plutôt un peaufinage de technologies existantes.

Samsung peaufine son haut de gamme avec les S9 et S9+

Samsung S9 et S9+ © .

Samsung, depuis quelque temps déjà le numéro un du marché des smartphones, annonce ses tout nouveaux chevaux de bataille au Mobile World Congres. Et cette fois, les appareils présentés se distinguent surtout par leur appareil photo, selon Samsung. C'est là la même approche que celle déjà adoptée par son concurrent Huawei, mais aussi une façon particulièrement ardue de se différencier du reste. Les appareils photo des smartphones se sont ces dernières années sans cesse améliorés, à tel point qu'un 'bon appareil photo' est aujourd'hui considéré davantage comme une fonction standard d'un smartphone haut de gamme qu'un petit extra qui en fait un cas à part des autres.

Nouveau: l'appareil photo

Mais reconnaissons-le, l'appareil photo équipant les S9 et S9+ offre quelques fonctions intéressantes. A l'entendre, Samsung opte ici pour un appareil photo qui réalise de meilleures prises de vue à partager et à connecter. Cela signifie surtout que tout doit être assez aisément utilisable. L'appareil est (enfin) fourni avec deux objectifs à l'arrière. Et ils devraient pouvoir effectuer de très belles photos dans toutes les conditions. De plus, les images floues peuvent par la suite être rectifiées et, ce qui ne gâche rien, même dans de piètres conditions lumineuses, les photos devraient être de meilleure qualité. Pour y arriver, Samsung propose deux diaphragmes, dont un très grand (1,5F) pour la photographie de nuit, et un plus petit (2,4F) pour la photographie à la lumière normale du jour.

Le grand diaphragme est certes aussi un... attrape-bruit, mais Samsung a trouvé la solution. Pour éviter le bruit en photographie nocturne, deux prises de vue sont réalisées dans ce mode, que l'appareil photo combine ensuite, afin de supprimer les pixels d'interférence. L'appareil photo dispose d'un processeur assez puissant et d'une mémoire pour le faire rapidement. Les photos superflues sont évidemment retirées, afin de maintenir la taille de l'image dans des limites raisonnables.

La fonction la plus étonnante que Samsung a ajoutée au nouveau S9, est cependant le 'super slow-mo'. Alors que les modèles précédents disposaient déjà du ralenti jusqu'à 240 fps, le 'super slow-mo' du S9 peut atteindre 960 fps. Cela donne des effets particulièrement agréables que tout propriétaire d'un S9 utilisera probablement souvent durant les premières semaines (avant de les oublier quelque peu par la suite!). Dans ce mode, la facilité d'emploi doit aussi être de mise. Le 'super slow-mo' est dès lors équipé d'une détecteur de mouvements, qui activera automatiquement les prises de vue au ralenti, s'il enregistre du mouvement dans la zone (à paramétrer) devant l'appareil photo. Tout cela signifie qu'on verra probablement apparaître tout un éventail de nouvelles vidéos YouTube 'slow motion'.

Samsung espère dès lors aussi que vous partagerez avec le monde entier des vidéos expérimentales de votre chien qui se secoue (au ralenti) pour se sécher. Vous pouvez les stocker au format gif, en y ajoutant automatiquement au choix une musique de circonstance, ou vous pouvez les utiliser en image d'arrière-plan de votre écran de fermeture.

Samsung peaufine son haut de gamme avec les S9 et S9+

© EB

AR et AI

Et puis, il y aussi les émoticônes (emojis) animées, qu'on ne peut appeler anomojis, comme dans le cas de l'iPhone. Chez Samsung, il s'agit d''AR emojis'. Ce ne sont pas des petits animaux, mais des images de BD animées de vous-même. Vous pourrez donc vous transformer vous-même, via un selfie sortant de l'ordinaire, en un petit personnage de bande dessinée, qui imitera vos moues les plus drôles par 'facial tracking'. Vous pourrez utiliser dans toutes sortes d'applis différentes les 'AR emojis' que vous créerez. Samsung prévoit 18 émoticônes par défaut (adaptées à votre personnage) au format AGIF. Vous pourrez donc les utiliser directement dans des applis telles WhatsApp.

Abordons maintenant un élément dont on ne sait pas grand-chose: Bixby. L'assistant vocal de Samsung n'a certes pas été un grand succès, mais l'AI écrite dans ce but, existe encore bel et bien. On la retrouve par exemple dans les fonctions Bixby de l'appareil photo. Quiconque s'emmêle les pinceaux dans les menus, peut identifier notamment des centres d'intérêt en y orientant l'appareil photo, compter les calories dans un repas Instagram ou - et ce qui s'avère peut-être encore le plus utile - lire la traduction simultanée d'écriteaux et de menus.

Netflix sur votre smartphone

Le S9 dispose d'un écran super Amoled de 5,8 pouces de diamètre, alors que celui du S9+ atteint 6,2 pouces. C'est grand, mais heureusement pas inutile. Nous craignions des situations de type 'phablet', mais les appareils tiennent bien dans la (petite) main, parce qu'ils restent assez étroits. Il convient d'ajouter que les bords entourant l'écran sont eux aussi particulièrement étroits, ce qui incite Samsung à parler d'un 'écran infinity'.

Une nouveauté du S9: le mode paysage, que vous pourriez utiliser nettement plus souvent que dans les versions précédentes. Samsung a en effet observé que les gens utilisent toujours plus souvent leur téléphone pour visionner des films/vidéos Netflix (ou Hulu ou autre), et vous permettra donc de laisser la page d'accueil en mode paysage, ou de visionner des mails et des messages et d'y répondre, pendant que Game of Thrones tourne en toile de fond.

Les S9 et S9+ sont en outre équipés du son surround 3D. On trouve des haut-parleurs AKG en haut et en bas des appareils, supportant le son d'ambiance Dolby Atmos, ce qui s'avère pratique pour le jeu susmentionné Game of Thrones, mais ce mode peut également être utilisé pour la musique par exemple. Honnêtement, la différence est tangible grâce à une sonorité nettement plus riche, lorsqu'on active le son Dolby surround.

Samsung peaufine son haut de gamme avec les S9 et S9+

© EB

Que reste-t-il?

Comme déjà signalé, toutes les rénovations apportées à ces S9 et S9+ ne sont pas révolutionnaires. Le design par exemple est resté celui du S8. Le S9 est un appareil assez étroit aux bords arrondis et aux encadrements noirs stricts de l'écran. En bas, on trouve notamment la bonne vieille prise casque, que l'on peut (doit) considérer aujourd'hui comme une fonction spéciale et que nous apprécions beaucoup. Le scanner d'empreintes digitales, malaisément accessible sur le S8, a été légèrement déplacé, tout profit pour l'utilisateur. Ce scanner reste d'ailleurs important en tant qu'élément de sécurité. Pour déverrouiller l'appareil, Samsung a opté pour ce qu'elle appelle le 'scan intelligent' - la combinaison d'un scanner de l'iris et de la reconnaissance du visage - qui devrait s'avérer plus sûr que les versions individuelles précédentes.

A relever encore la présence de Samsung DeX, la station d'accueil professionnelle de Samsung. Cette DeX équipait déjà la S8, mais a entre-temps reçu un nouveau design qui est plus plat et qui supporte plus d'un moniteur unique. Avec la DeX, vous pourrez même utiliser votre smartphone en tant qu'ordinateur et le connecter à une souris, à un clavier et à un écran. Samsung considère cela surtout comme une fonction professionnelle, avec laquelle des collaborateurs pourront par exemple insérer leur présentation sur leur téléphone et l'ouvrir rapidement une fois arrivés au bureau.

Cette approche professionnelle va même assez loin. La nouvelle DeX transforme le téléphone en un pavé tactile, dès qu'elle est connectée, et les entreprises pourront elles-mêmes paramétrer des règles pour l'interface et les programmes que les utilisateurs pourront ouvrir. C'est ainsi qu'une règle pourrait par exemple autoriser des jeux sur le smartphone, lorsque l'utilisateur se déplace en train, mais les rendre inutilisables, dès que le S9 est branché sur la DeX et qu'il est donc officiellement 'au travail'.

En bref

  • En préambule aux annonces, la rumeur circulait, selon laquelle le S9 embarquerait la nouvelle puce Qualcomm Snapdragon 845. Tel ne sera pas le cas en Europe, mais il se pourrait que les modèles prévus pour les Etats-Unis en soient équipés. En Europe, les S9 et S9+ tourneront sur un processeur octa-coeur de 64 bits de type 10 nm d'Exynos.
  • Les S9 et S9+ sont les premiers appareils à supporter Gigabit LTE.
  • Ils tournent sur Android 8 (Oreo).
  • Le S9 est équipé d'un appareil photo Super Speed Dual Pixel 12 MP AF à OIS (F1.5/F2.4) à l'arrière et d'un modèle 8 MP AF en façade (diaphragme F1.7). Le S9+ possède par contre un double appareil photo à Dual OIS. L'un d'eux est doté d'un détecteur grand angle Super Speed Dual Pixel 12 MP AF (F1.5/F2.4), et l'autre est un appareil 12 MP Telephoto (F2.4). Le S9+ possède aussi un appareil frontal de 8 MP.
  • Le S9 offre 4 Go de RAM, et le S9+ 6 Go. Tous deux se déclinent en versions de 64, 128 ou 256 Go de capacité de stockage, susceptible d'être étendue au moyen d'une carte Micro SD jusqu'à 400 Go.
  • Les deux modèles sont hermétiques à la poussière et à l'eau IP 68. Tout comme leur prédécesseur, ils peuvent être rechargés sans fil.
  • Tous deux sont disponibles en précommande depuis le 25 février. Une action d'échange de votre ancien appareil est aussi prévue.
  • Officiellement, les deux modèles seront commercialisés à partir du 16 mars, dans un premier temps en trois teintes: noir ('midnight black'), mauve (lilac purple) et bleu (coral blue).
  • Ils devraient être vendus en Belgique à un prix de 800-900 euros, même si cela n'a pas encore été officiellement confirmé.

Nos partenaires