Samsung citée dans une affaire de corruption

10/11/16 à 13:19 - Mise à jour à 13:02

Source: Datanews

La police sud-coréenne a effectué une descente dans les bureaux de Samsung.

Samsung citée dans une affaire de corruption

© Reuters

Des agents sud-coréens ont perquisitionné les bureaux du géant technologique dans le cadre d'une enquête portant sur de la corruption politique. "Des enquêteurs ont visité nos bureaux de Seoul. Nous n'avons aucun autre commentaire à faire", a déclaré un porte parole de Samsung au site technologique Cnet.

La Corée du Sud est pour l'instant aux prises avec un scandale politique mettant en cause son président, et Samsung, l'une des plus importantes firmes du pays, semble y être mêlée également. Le président Park Geun-hye aurait permis à une ex-amie d'accéder à des informations confidentielles. Or celles-ci auraient rapporté gros à l'amie appelée Choi Soon-sil. Notamment parce que Samsung, selon les rumeurs, aurait fait un don de 2,8 millions d'euros à l'entreprise de Choi. Choi et sa fille ont été arrêtées le 3 novembre.

Il s'agit là du énième acte de ce qui semble entre-temps devenir une tragédie grecque pour Samsung. Après le lancement 'explosif' du Samsung Galaxy Note 7 et les rappels non seulement de celui-ci, mais aussi de lave-linge qui prenaient feu, l'entreprise a déjà vu son bénéfice nettement régresser. Samsung a cette semaine aussi publié une lettre ouverte dans la presse pour présenter ses excuses à propos des problèmes du Note 7.

Nos partenaires