Samsung autorisée à tester des voitures autonomes aux Etats-Unis

01/09/17 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Samsung a reçu la permission de tester des voitures autonomes sur la voie publique californienne.

Samsung autorisée à tester des voitures autonomes aux Etats-Unis

© Isopix

Quatre mois après que son grand concurrent Apple a reçu le feu vert pour tester des voitures sans conducteur dans 'son' état de Californie, Samsung a elle aussi obtenu pareille autorisation. Le nom du géant technologique apparaît donc à présent également sur la liste des entreprises autorisées, où l'on trouve non seulement Apple et Samsung, mais aussi notamment Tesla, Google, Uber, Volkswagen, Mercedes, BMW, Honda, Nissan et General Motors, toutes des sociétés qui préparent une voiture autonome.

Samsung avait précédemment déjà fait part de son intérêt pour le développement d'une technologie destinée à la voiture autonome et connectée. Il y a deux ans, elle avait mis sur pied une équipe chargée de se focaliser entièrement sur la production de pièces de voiture. Et l'année dernière, le géant technologique a déboursé 8 milliards de dollars pour racheter Harman International, un spécialiste américain en systèmes audio pour la voiture. Samsung possède aussi une participation de vingt pour cent dans RSM, un constructeur automobile sud-coréen qui appartient pour septante pour cent à Renault.

Pourtant, Samsung a annoncé à l'agence Reuters qu'elle n'envisage pas de se lancer sur le marché automobile. L'entreprise souhaiterait uniquement tester son software, afin d'aider à offrir un 'avenir plus intelligent et plus sûr au transport'.

Nos partenaires