Samsung augmente son avance sur Apple sur le marché des mobiles

14/11/12 à 12:59 - Mise à jour à 12:59

Source: Datanews

Même si les ventes de téléphones mobiles ont régressé au troisième trimestre, le cabinet d'analystes Gartner distingue des signes positifs pour le secteur, où Samsung est actuellement inabordable.

Samsung augmente son avance sur Apple sur le marché des mobiles

Même si les ventes de téléphones mobiles ont régressé au troisième trimestre, le cabinet d'analystes Gartner distingue des signes positifs pour le secteur, où Samsung est actuellement inabordable.

Le trimestre dernier, l'on a vendu quelque 428 millions de téléphones mobiles dans le monde, soit 3,1 pour cent de moins que durant le même trimestre de l'an dernier. Les smartphones représentent 39,6 pour cent de ces ventes, mais ont crû de pas moins de 46,9 pour cent d'une année à l'autre. Gartner pense que le recul actuel du marché est pratiquement passé, parce que la demande semble de nouveau repartir à la hausse et ce, tant sur les marchés en croissance que dans les zones plus matures.

Samsung est le numéro un mondial avec 97,9 millions de téléphones mobiles vendus, soit 18,6 pour cent de plus que l'an dernier. L'entreprise possède ainsi une part de marché de 22,9 pour cent. Nokia se classe à la deuxième place avec 19,2 pour cent du marché, en net recul par rapport à l'année passée. A bonne distance, l'on trouve Apple avec 5,5 pour cent de part de marché. L'écart séparant Samsung d'Apple s'est même encore accru.

La situation est néanmoins complètement différente, lorsqu'on considère le segment en forte croissance des smartphones. Samsung et Apple contrôlent ici chacune 46,5 pour cent du marché. Et les autres fournisseurs doivent se contenter des miettes. Nokia, qui a reculé à la 7ème place, doit même aujourd'hui se contenter des miettes des miettes.

La lutte opposant les systèmes d'exploitation est remportée haut la main par d'Android, qui a conquis 72,4 pour cent du marché, contre 52,5 pour cent l'an dernier. iOS d'Apple en est aujourd'hui à 13,9 pour cent, soit moins que les 15,5 pour cent d'il y a un an. Microsoft a légèrement grimpé pour passer d'1,5 pour cent l'année dernière à 2,4 pour cent cette année. L'on est curieux de voir ce que les ventes de fin d'année vont entraîner comme changements...

En savoir plus sur:

Nos partenaires