Samedi dernier, Astrid a basculé sur un nouveau système d'alarme

07/06/16 à 07:57 - Mise à jour à 07:56

Le samedi 4 juin, ASTRID a migré de l'ancien système d'appel de personnes (ce qu'on appelle le système de paging utilisant des sémaphones ou des beepers) vers une nouvelle solution d'alerte des services d'aide.

Samedi dernier, Astrid a basculé sur un nouveau système d'alarme

© BELGA

ASTRID est l'opérateur télécom spécialisé des services d'aide et de sécurité belges, qui a comme but d'améliorer la communication entre la police, les pompiers et les autres services d'assistance, ce qui représente 70.000 utilisateurs en tout. Chaque année, ce sont plus de 2.300.000 messages d'alerte qui transitent par le réseau de paging. L'opérateur télécom ASTRID a lui-même annoncé la migration ce lundi par voie d'un communique de presse.

Durant la migration, ASTRID a tenu constamment informés les utilisateurs du déroulement des activités. La migration complexe sur le plan technique a été exécutée en 4 heures (entre 8 et 12 heures), durant lesquelles le service de paging a été interrompu.

Après la migration des 226 antennes disséminées dans tout le pays, les pagers des pompiers volontaires et des assistants bénévoles et les terminaux de lancement d'alertes dans les casernes se sont automatiquement connectés au nouveau système.

Certains composants de l'ancien système de paging étaient désuets (2001) ou en fin de vie. Le fournisseur ne pouvait plus prendre en charge leur maintenance ou remplacement. En concertation avec les utilisateurs, le choix s'est de nouveau fixé sur la norme POCSAG, une technologie éprouvée et largement répandue qui continue de répondre aux besoins opérationnels des services d'aide.

L'avantage du nouveau système, c'est notamment que les messages sont envoyés nettement plus vite grâce au traitement plus rapide dans le système central. Les systèmes centraux sont également dupliqués et s'échangent leurs données en permanence. Un autre avantage, c'est que les 21.000 pagers utilisés sur le terrain ne doivent pas être remplacés. A terme, d'autres nouvelles fonctionnalités importantes viendront encore s'ajouter, comme l'envoi d'une confirmation de réception et une nouvelle tentative de transmission automatique en cas d'échec d'un envoi.

(Belga/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires