Salesforce voulait aussi s'emparer de LinkedIn

17/06/16 à 11:45 - Mise à jour à 11:44

Source: Datanews

Microsoft n'est pas la seule entreprise à avoir jeté son dévolu sur le réseau social professionnel.

Salesforce voulait aussi s'emparer de LinkedIn

Marc Benioff et Satya Nadella © .

C'est le CEO Marc Benioff en personne qui a confirmé à Recode que son entreprise se trouvait dans la course au rachat de LinkedIn. Mais finalement, elle n'a pas pu s'aligner sur les 26 milliards de dollars mis sur la table par Microsoft.

"Nous avons soigneusement examiné l'affaire", déclare Benioff à Recode. C'est Goldman Sachs qui aurait accompagné l'entreprise dans le processus. Salesforce ne s'était manifestée que quand LinkedIn avait déjà entamé des négociations avec Microsoft. Début de ce mois, Salesforce a aussi repris Demandware pour 2,8 milliards de dollars.

En outre, Recode annonce que diverses sources signalent que Microsoft avait précédemment aussi effectué une tentative de s'emparer de Salesforce. Mais aucun accord n'avait pu être trouvé quant au prix de rachat et à la manière dont l'entreprise opèrerait dans le giron de Microsoft.

En savoir plus sur:

Nos partenaires