Salesforce renonce au rachat de Twitter

17/10/16 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

L'entreprise technologique Salesforce n'est plus candidate au rachat du service de messagerie Twitter. Voilà ce qu'a déclaré son directeur, Marc Benioff, vendredi passé au journal d'affaires Financial Times. Il estime que Twitter ne cadre pas dans la stratégie suivie par son entreprise, qui tire ses revenus de la vente de logiciels 'cloud'.

Salesforce renonce au rachat de Twitter

. © Belga

"Nous y renonçons", a annoncé Benioff. "Twitter ne nous convient pas." Selon les rumeurs, Salesforce était le dernier candidat sérieux en course pour reprendre Twitter, après que d'autres parties intéressées telles Google et Walt Disney se soient précédemment déjà retirées.

Twitter éprouve des difficultés à gagner de l'argent

Cela fait pas mal de temps déjà que Twitter doit affronter la concurrence de Facebook et de Snapchat notamment et éprouve des difficultés à gagner de l'argent avec la publicité. L'entreprise préparerait depuis un certain temps son possible rachat par un acteur plus important, bénéficiant d'une position plus forte sur le marché publicitaire.

(ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires