Salesforce et Google vont intégrer Marketing Cloud avec Google Analytics

08/11/17 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Datanews

Salesforce va collaborer plus étroitement avec Google. Ce faisant, les données issues des nuages marketing et vente de Salesforce seront combinées à Google Analytics 360.

Salesforce et Google vont intégrer Marketing Cloud avec Google Analytics

. © Jakub Mosur Photography

Lors de la conférence Dreamforce organisée à San Francisco, Salesforce et Google ont annoncé vouloir collaborer davantage encore. Pour commencer, Salesforce envisage d'utiliser la plate-forme Google Cloud pour "des services basiques sous forme de composante de l'extension de l'infrastructure internationale de l'entreprise". Les deux parties n'ont pas révélé plus de détails à ce propos, même pas après coup, lors de la session des questions et réponses avec les journalistes présents. Salesforce a toutefois expliqué que la relation existante avec l'autre fournisseur 'cloud', Amazon, ne changera pas. Les deux parties se verront attribuer le label 'preferred partner'. Voilà qui devrait augmenter la pression exercée sur le concurrent Microsoft.

Un deuxième volet de l'accord prévoit que la Google G Suite sera amplement intégrée aux services de Salesforce. G Suite est la plate-forme professionnelle de Google offrant les fonctions mail, messagerie, bureautique et collaboration. Les clients de Salesforce pourront utiliser G Suite gratuitement pendant un an.

Le troisième volet est assurément le plus important pour les spécialistes du marketing. Les données des Marketing Cloud et Sales Cloud de Salesforce seront combinées avec celles issues de Google Analytics 360. En d'autres mots des données anonymes regroupées avec des informations personnelles: vente, marketing et données publicitaires. Voilà qui répond à une demande claire des clients de Salesforce, selon Ryan Aytay de Salesforce lors de la conférence de presse. Les deux parties insistent cependant sur le fait que cela ne se traduira pas par une entité unique qui sera propriétaire de toutes les données. "Les données parcourront sans problème toutes les plates-formes dans les deux sens, après quoi le marketeur pourra passer à l'action", explique Paul Muret, vp display, video ads & analytics chez Google.

Pour Bob Stutz, chief analytics officer chez Salesforce, il est évident que le consommateur n'a rien à craindre: "En fin de compte, les clients ne se verront présenter que des offres qui conviennent parfaitement à leurs besoins. Ils ne recevront que ce qu'ils veulent, là où ils le désirent."

Nos partenaires