Salesforce.com vise le milliard de dollars de chiffre d'affaires

19/09/07 à 08:50 - Mise à jour à 08:49

Source: Datanews

Le cinquième 'Dreamforce Global Gathering' organisé par Salesforce.com à San Francisco a braqué les projecteurs sur l'étendue de la gamme de produits proposée aujourd'hui par le spécialiste SaaS ('software as a service'). Mais aussi sur ses aspirations, comme son objectif de devenir bientôt une entreprise pesant '1 milliard de dollars'.

Le cinquième 'Dreamforce Global Gathering' organisé par Salesforce.com à San Francisco a braqué les projecteurs sur l'étendue de la gamme de produits proposée aujourd'hui par le spécialiste SaaS ('software as a service'). Mais aussi sur ses aspirations, comme son objectif de devenir bientôt une entreprise pesant '1 milliard de dollars'.

Marc Benioff, son président et CEO, a insisté sur ce qui débuta autrefois sous la forme d'un gestionnaire de contacts sur le web et qui a évolué pour devenir aujourd'hui une robuste infrastructure 'multi tenancy' (convenant donc pour un grand nombre de clients simultanés) proposant plus de 700 applications à plus de 35.000 clients dans le monde. Et Benioff se plait à déclarer que ces clients sont tout à la fois les plus grandes sociétés - comme Cisco avec ses 30.000 abonnements - et les plus petites entreprises.

Aujourd'hui, l'entreprise est bien partie pour réaliser un chiffre d'affaires annuel de quelque 700 millions de dollars, mais Benioff souhaite atteindre dans les plus brefs délais le milliard de dollars, peut-être déjà lors du prochain exercice.

Pour Benioff, l'élément crucial pour le développement de Salesforce.com, c'est la plate-forme sur laquelle les applications sont proposées. Outre l'infrastructure, elle comprend aussi la base de données sous-jacente, ainsi que des possibilités de fixer des règles de flux de travail, d'adapter des applications existantes, voire de développer des applications propres (tant par des éditeurs de logiciels indépendants que par des utilisateurs finaux).

Pour ces derniers, Apex, l'environnement de programmation propre, a été introduit l'an dernier déjà. Les utilisateurs stockent tous leurss changements dans la base de données chez Salesforce.com, et l'entreprise leur garantit que le tout demeurera tout simplement utilisable, lorsqu'une nouvelle version des produits de base sortira. Etant donné l'importance de la plate-forme, elle a reçu une appellation propre, à savoir 'force.com'.

Visualforce a également été annoncé. Ce faisant, Salesforce.com permet à présent aussi d'adapter l'interface utilisateur des applications. C'est ainsi qu'il est possible de regrouper des écrans avec des règles de flux de travail connexes. De même, la présentation et l'aspect des écrans peuvent être adaptés afin de rendre plus aisément utilisable une application destinée à des utilisateurs spécifiques. Ensuite, cette application peut être aussi 'fournie' par Salesforce.com dans une version d'écran adaptée sur n'importe quel appareil - d'un ordinateur de bureau ou portable jusqu'aux terminaux spécialisés (comme de Symbolic) ou un iPhone (comme nous en avons eu la démonstration). 'User interface as a service', voilà comment Salesforce.com décrit ce développement.

Visualforce, en combinaison avec force.com et la nouvelle version 'winter 08' des applications de base (la 24ème version déjà), devrait désormais aussi supporter un large éventail d'applications allant du support initial des ventes (avec à présent aussi une possibilité d'audit e.a. pour les entreprises soumises à 'SOX'), en passant par le marketing, jusqu'aux applications pour centres d'appels, suivi des clients, HR, gestion d'idées et de contenu.

Nos partenaires