Sale temps pour Atos Origin Benelux

17/02/10 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

L'entreprise de services ICT Atos Origin a enregistré au niveau mondial un recul de 3,7 pour cent de son chiffre d'affaires. Au Benelux, le recul a été sensiblement plus important avec -13,6 pour cent.

L'entreprise de services ICT Atos Origin a enregistré au niveau mondial un recul de 3,7 pour cent de son chiffre d'affaires. Au Benelux, le recul a été sensiblement plus important avec -13,6 pour cent.

Les résultats semestriels indiquaient déjà que la division Benelux d'Atos Origin souffrait nettement de la mauvaise situation économique. Cela ne s'est entre-temps pas arrangé, puisque le chiffre d'affaires a régressé de 13,6 pour cent, surtout "sous la pression des activités cycliques telles que 'consulting' et 'time and materials'."

Au niveau mondial, le chiffre d'affaires s'est établi en 2009 à 5,127 milliards d'euros, en baisse de 3,7 pour cent par rapport à 2008. Atos Origin s'attend à ce que ce recul se poursuive cette année encore, mais de manière limitée. La marge d'exploitation a, elle, crû de 13 pour cent à 290 millions d'euros. Quant au bénéfice net, il a augmenté de pas moins de 40 pour cent à 32 millions d'euros, surtout grâce à quelques bons deals uniques.

Atos Origin occupe 49.000 personnes dans le monde, soit 1.900 de moins qu'il y a un an. Ce recul est notamment dû au programme de réduction des coûts (TOP Program) que l'entreprise applique depuis quelque temps déjà.

De son côté, Atos Worldline, qui englobe chez nous l'ex-Banksys/BCC, s'est bien comportée. Son chiffre d'affaires a crû de 3,7 pour cent et sa marge d'exploitation a grimpé à 15,8 pour cent du chiffre d'affaires. Dans notre pays, comme on le sait, une hausse des transactions a été enregistrée sur le réseau d'Atos Worldline.

En savoir plus sur:

Nos partenaires