SAIT voit son méga-contrat européen octupler

15/02/16 à 12:14 - Mise à jour à 12:13

SAIT, une filiale de Securitas, se chargera de nouveau de la sécurité technologique des institutions européennes. La valeur du contrat conclu est huit fois supérieure à celle du précédent.

SAIT voit son méga-contrat européen octupler

© Belga Image

Le contrat porte sur 'la livraison et l'installation d'équipement de sécurité dans les bâtiments utilisés et/ou gérés par les services de la Commission européenne dans la Région de Bruxelles-Capitale et aux alentours'. Cela concerne la protection technique de 80 bâtiments à l'aide de lecteurs de badges, de lecteurs d'empreintes digitales, de boutons d'alarme, de barrières infrarouges, de détecteurs d'intrusions, d'une chaîne de télévision en circuit fermé (CCTV) et de la gestion à distance.

SAIT prolonge ainsi son contrat-cadre existant, même s'il est question cette fois d'une très importante extension. C'est ainsi que lors de l'attribution précédente, la Commission européenne disposait encore d'un budget de 4 millions d'euros, alors qu'en raison du climat de sécurité actuel, ce budget a été porté à 32 millions d'euros (hors TVA). La procédure d'attribution n'était pas publique, SAIT était le seul candidat.

Cela va se traduire en une augmentation de la main d'oeuvre détachée. SAIT avait déjà mis huit personnes à disposition lors du contrat précédent. Une dizaine de collaborateurs vont venir s'y ajouter: project managers, ingénieurs et techniciens. Sans compter une partie non spécifiée de ressources supplémentaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires