Russie: les données des utilisateurs ne peuvent être stockées à l'étranger

24/07/14 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Datanews

Vladimir Poutine a approuvé une loi prévoyant que les données des utilisateurs russes ne peuvent plus être conservées en dehors du territoire russe. La question est de savoir si c'est par précaution ou pour des raisons de censure.

Russie: les données des utilisateurs ne peuvent être stockées à l'étranger

Vladimir Poutine a approuvé une loi prévoyant que les données des utilisateurs russes ne peuvent plus être conservées en dehors du territoire russe. La question est de savoir si c'est par précaution ou pour des raisons de censure.

La loi avait été votée en avril déjà, mais est à présent aussi ratifiée par le président russe. Selon ZDNet.com, la loi aura un impact direct sur les réseaux sociaux tels Twitter ou Facebook. Ceux-ci ne sont pas actifs en Russie et pourront donc être bloqués.

Mais ces réseaux sont également utilisés par des groupes d'opposition, précisément du fait qu'ils ne transmettent pas de données aux autorités russes.

La loi a été adoptée par souci de piratage et de vol sur les réseaux étrangers. Mais de sérieuses objections subsistent de la part du secteur d'internet. C'est ainsi que les entreprises ont reçu un délai de deux ans pour se mettre en ordre, ce qui est trop peu pour créer des centres de données ou pour trouver des centres existants adéquats sur le territoire russe. Pour le secteur du tourisme, qui collabore souvent avec des sites web étrangers, cela peut aussi poser des problèmes.

La semaine dernière encore, les Etats-Unis faisaient savoir qu'ils exigeaient l'accès à toutes les données stockées à l'étranger des entreprises américaines et ce, quel que soit le pays dans lequel ces données sont conservées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires