Russie: Google abuse de sa position de force

15/09/15 à 13:04 - Mise à jour à 13:03

En Russie, Google a été jugée coupable d'abus de sa position dominante sur le marché. Voilà ce qu'a déclaré ce lundi un porte-parole de l'autorité russe en matière de concurrence au journal d'affaires The Wall Street Journal.

Russie: Google abuse de sa position de force

Le contrôleur russe dans le domaine de la concurrence avait entamé en février dernier une enquête sur les pratiques commerciales de Google. Au centre de cette affaire, il était question de la vente d'applis et d'autres services en combinaison avec le système d'exploitation mobile Android.

L'enquête faisait suite à une plainte déposée par l'entreprise internet russe Yandex. Cette dernière a annoncé lundi se réjouir de la "décision positive'' du contrôleur dans ce qu'elle a qualifié d'"affaire compliquée''.

Un jugement circonstancié sera prononcé dans les dix jours ouvrables. Il est possible que l'on impose à Google de revoir ses accords conclus avec les fabricants de smartphones, afin que les applis d'autres fournisseurs soient elles aussi prises en considération. Une amende pourrait également lui être infligée.

Pour les activités de recherche et publicitaires de Google, l'on s'attend à ce que la sentence revête une signification moindre. En Russie, l'entreprise américaine n'est en effet pas dans ce domaine aussi dominante - et de loin - que dans beaucoup de pays occidentaux.

Google est depuis des années déjà impliquée dans une enquête européenne portant sur la façon dont l'entreprise exploite la position dominante de son moteur de recherche éponyme. En avril, cela s'est traduit par une plainte officielle émanant de Bruxelles. Récemment encore, le groupe technologique l'avait réfutée du fait qu'elle était "injuste et infondée". (Belga/WK)

Nos partenaires