Runkeeper a partagé 'par inadvertance' des données d'emplacement avec des annonceurs

18/05/16 à 13:35 - Mise à jour à 13:34

Le fait que Runkeeper ait suivi des personnes, même lorsque celles-ci n'utilisaient pas l'appli, est due à un bug. Voilà du moins ce que prétend Runkeeper même.

Runkeeper a partagé 'par inadvertance' des données d'emplacement avec des annonceurs

© Runkeeper

L'organisation norvégienne de défense des consommateurs avait récemment signalé que Runkeeper suit aussi les utilisateurs, alors que leur appli n'est pas activée, et que ces données sont transmises à des tiers. Selon l'organisation, il est question d'infraction à la loi sur le respect de la vie privée.

Suite à la plainte déposée par l'organisation norvégienne de défense des consommateurs, Runkeeper a indiqué qu'elle entamait directement une enquête. Ce faisant, l'entreprise aurait découvert un bug dans l'appli Android concernant l'intégration d'un annonceur. Tout comme pour d'autres applis Android, l'appli de Runkeeper peut être tirée de son état de veille lors de certains événements, par exemple lorsque l'appareil reçoit une notification 'push' de Runkeeper, selon l'entreprise: "Si l'appli s'est activée pour ce genre d'événements, elle a envoyé par erreur des données d'emplacement à un acteur tiers.''

Entre-temps, Runkeeper a sorti une nouvelle version de l'appli, d'où ont été supprimés le bug et l'annonceur impliqué. "Même si ce bug ne concernait que notre appli pour Android, nous avons décidé par mesure de sécurité de supprimer aussi ce service publicitaire de notre appli pour iOS", indique Runkeeper. La version iOS sera disponible dès qu'Apple l'aura approuvée. (ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires