Rovio Entertainment profite du méga-hit Angry Birds

28/03/12 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Datanews

Plus de 30 millions de personnes expédient chaque jour des oiseaux en colère à la tête de cochons, furieux eux aussi, qui tentent, eux, de leur voler leurs oeufs. Virtuellement, il est vrai, avec le jeu électronique Angry Birds.

Rovio Entertainment profite du méga-hit Angry Birds

Plus de 30 millions de personnes expédient chaque jour des oiseaux en colère à la tête de cochons, furieux eux aussi, qui tentent, eux, de leur voler leurs oeufs. Virtuellement, il est vrai, avec le jeu électronique Angry Birds.

Et ces oiseaux se retrouvent partout, bientôt même dans les parcs à thème et dans une gamme de jouets, ce qui rapportera encore plus d'argent à leur créateur finlandais, l'entreprise Rovio Entertainment.

Les statistiques concernant les utilisateurs d'Angry Birds sont assez étourdissantes. Toutes les versions du jeu confondues ont déjà été téléchargées plus de 700 millions de fois sur les appareils mobiles. Chaque jour, l'humanité consacre 300 millions de minutes de son temps à lancer des oiseaux kamikazes en direction des bâtiments où se retranchent les cochons. Et il ne s'agit pas uniquement d'enfants, car les adultes sont aussi massivement accros à Angry Birds. Parmi les fans, l'on trouve même des noms comme le premier ministre britannique David Cameron et l'écrivain Salman Rushdie.

Le succès d'Angry Birds fait les choux gras de son développeur finnois Rovio Entertainment. Selon des chiffres officieux, son chiffre d'affaires s'est élevé l'an dernier à 75 millions d'euros et cela avec un jeu qui ne lui a coûté que 100.000 euros en coûts de développement.

Le merchandising y a certes contribué beaucoup: en 2011, Rovio a ainsi écoulé plus de 25 millions de peluches Angry Birds. Récemment, l'entreprise a rejeté une offre de rachat de Zynga, connue pour son jeu Farmville sur Facebook. Zynga avait proposé 1,8 milliard d'euros pour acquérir les inventeurs d'Angry Birds. Mais des analystes américains ont été jusqu'à évaluer l'entreprise au montant astronomique de 6,8 milliards d'euros.

Disney Pour le justifier, Rovio Entertainment devra tirer davantage parti de la franchise. La semaine dernière, elle a ainsi annoncé 'Angry Birds in Space', mais au cours des années à venir, le développeur finlandais lancera sur le marché d'autres versions et extensions encore. Et il n'y aura pas que du cyberespace que l'argent tombera.
Rovio Entertainment a en effet conclu avec le géant américain des supermarchés Walmart un accord à propos d'une gamme exclusive de jouets. Par le truchement de codes spéciaux, les clients auront aussi accès à un supplément de fonctionnalités dans les jeux électroniques. En outre, nombre de parcs d'attractions seront partiellement reconvertis en parcs à thème Angry Birds.

De plus, il existe également des projets pour une série TV. Rovio Entertainment n'est donc plus du tout un simple développeur de jeux électroniques, mais un groupe de loisirs complet. Tout ceci explique clairement pourquoi l'entreprise finnoise est souvent comparée à Disney, laquelle a réussi à mettre en oeuvre une activité milliardaire autour de petits personnages tels Mickey Mouse.

Source: Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires