RIM supprime 2.000 postes

25/07/11 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Datanews

Les suppressions d'emplois sont nécessaires "pour pouvoir continuer à évoluer."

RIM supprime 2.000 postes

Research In Motion (RIM) licencie 2 000 travailleurs dans une tentative de "rationaliser" l'entreprise. Le fabricant du BlackBerry doit faire face à la concurrence des smartphones qui fonctionnent sur l'iOS d'Apple et sur l'Android de Google.

RIM connaît des temps difficiles. Après la baisse des perspectives pour 2011, intervenue il y a quelques semaines, l'entreprise canadienne vient d'annoncer la suppression de 2 000 emplois, soit près de 11 pour cent de ses effectifs.

Des changements à la haute direction sont également annoncés, dont le départ à la retraite du directeur des opérations, Don Morrison. Il sera remplacé par Thorsten Heins, déjà directeur des opérations du département "Produits" et qui aura désormais aussi la responsabilité des ventes.

Dans un communiqué de presse, Research In Motion assure que les suppressions d'emplois sont nécessaires "pour pouvoir continuer à évoluer dans les domaines où la plus forte croissance est possible". L'entreprise avait déjà annoncé son intention de réduire son personnel, sans toutefois préciser les détails.

Outre la réduction des coûts, le fabricant du BlackBerry affirme mettre tout en oeuvre pour lancer de nouveaux appareils le plus rapidement possible. C'est nécessaire compte tenu du fait que l'entreprise technologique canadienne est complètement éclipsée par Apple et Google. L'absence d'alternatives valables à l'iPhone et aux appareils Android meilleur marché freine les ventes de BlackBerry.

Depuis le début de cette année, l'action RIM a déjà baissé de moitié.

Nos partenaires