Ricoh supprime des emplois en Europe et au Japon

26/03/18 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Le fabricant japonais d'équipement de bureau Ricoh vient d'entamer une réorganisation mondiale qui verra disparaître quatre pour cent de son personnel.

Ricoh supprime des emplois en Europe et au Japon

. © .

Cette nouvelle a été annoncée par divers médias professionnels nippons et européens. En France, 360 collaborateurs du support et du backoffice devraient perdre leur emploi sur un total de 2.300 personnes, ce qui représente 15 pour cent des effectifs, selon le journal Les Echos.

Ces licenciements semblent être la conséquence du plan de restructuration annoncé en mars dernier au niveau mondial par le groupe japonais. L'objectif est de supprimer 4.000 emplois, soit 4 pour cent du personnel à l'échelle mondiale, d'ici la fin de l'année fiscale 2018-2019. Celle-ci se clôturera le 31 mars 2019, selon le journal japonais Nikkei, qui annonce la disparition de 3.000 postes de travail au Japon et de fonctions de management en Europe.

L'on s'attend à ce qu'en tout, 1.000 emplois soient supprimés chez Ricoh Europe, France, Belgique et Suisse. On ne sait pas encore précisément combien de personnes seraient concernées dans notre pays.

En collaboration avec Dutch IT-Channel

En savoir plus sur:

Nos partenaires