Resto.be s'empare de Tablebooker

21/03/16 à 11:12 - Mise à jour à 11:11

RestoGroup - le holding belge regroupant Resto.be, RestoDays et RestoBookings - a racheté son concurrent Tablebooker pour un montant non communiqué. Via Resto.be, plus de 3.000 restaurants peuvent déjà être réservés.

Resto.be s'empare de Tablebooker

© iStock

Resto.be (RestoGroup) a aujourd'hui entériné le rachat de Tablebooker. Il s'agit d'un outil et d'une appli de réservation en ligne visant les restaurants et leurs clients. Tablebooker est une initiative de quelques jeunes entrepreneurs anversois, qui rejoignent donc à présent l'équipe forte de 50 collaborateurs de Resto.be. Ce site de restaurants est actif depuis l'an 2000 déjà et, après la reprise de Tablebooker, inclura plus de 3.200 restaurants 'réservables' dans notre pays.

Steven Schutter, managing partner de Tablebooker: "Nous avons travaillé dur pendant trois ans, afin de développer un très bon système, qui fait gagner énormément de temps à nos clients et accroît donc leur efficience. Nous étions arrivés à un moment où nos activités commerciales devaient être amplifiées à un rythme accéléré, afin de rester hors d'atteinte de la pression exercée par la concurrence. Et nous avons trouvé le partenaire idéal avec Resto.be."

Ces derniers mois, la technologie de réservation de Tablebooker a été intégrée aux plates-formes Resto.be et RestoDays. Avec plus de 3.200 restaurants présents sur la nouvelle plate-forme de réservation, elle est devenue la plus importante du Benelux. "Pour une plate-forme telle Resto.be enregistrant plus d'1,5 million de visiteurs par mois, il est crucial de travailler avec la technologie de réservation la plus disponible, ce qui est le cas de Tablebooker", affirme Paul Slootmans, CEO de RestoGroup.

Le rachat même date de la fin de l'année dernière déjà, mais les deux parties ont choisi d'unir d'abord leurs forces collaboratives, avant de l'annoncer. RestoGroup, qui est aussi actif en France et au Luxembourg, n'a pas souhaité communiquer le montant du rachat.

En savoir plus sur:

Nos partenaires