Red Hat réagit à l'accord Novell-Microsoft

06/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 05/11/06 à 23:59

Source: Datanews

Dans un communiqué publié sur son site web, Red Hat a réagi à l'accord conclu entre Microsoft et Novell. Le principal concurrent de Novell sur le marché Linux estime que la collaboration entre Microsoft et Novell signifie que Linux "a gagné".

Dans son communiqué, Red Hat affirme cependant aussi que les standards ouverts créent l'interopérabilité et que sur ce plan, aucun accord n'est nécessaire, selon l'entreprise. Red Hat prétend aussi qu'elle ne signera jamais ce genre d'accord ni avec Microsoft ni avec toute autre entreprise.D'autres acteurs de la communauté 'open source' ne se montrent guère enthousiastes non plus à propos de l'accord conclu entre Microsoft et Novell. C'est ainsi qu'Eben Moglen, de la Free Software Foundation, actuellement en charge du développement de la licence GPLv3, se demande si Novell n'enfreint pas ainsi la GPL. Aux termes de celle-ci, il est en effet défendu de verser des royalities pour du logiciel distribué sous la GPL.Pour savoir si Novell enfreint réellement les termes de la GPL, il conviendrait, selon Moglen, d'examiner les détails précis de l'accord signé entre Novell et Microsoft. Moglen, qui est soutenu dans son point de vue par Bruce Perens, vise en l'occurrence la protection des brevets conclue entre Novell et Microsoft. Le projet 'open source' Mono, une implémentation de la structure .Net pour Linux et Mac OS X, est le principal projet auquel cette protection des brevets s'applique.

Nos partenaires