Red Hat promet aussi une protection juridique

07/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 06/11/06 à 23:59

Source: Datanews

Red Hat promet à présent aussi à ses clients une protection juridique contre les procès qui leur sont intentés en matière de propriété intellectuelle dans Linux. L'entreprise suit ainsi l'exemple d'Oracle qui prévoit dans son clone Red Hat le support et la protection juridique.

Précédemment, le distributeur Linux, encore impliqué dans des procès mutuellement intentés avec SCO, estimait la protection juridique comme inutile. Ce faisant, Red Hat indiquait que les revendications de l'héritier Unix, SCO, n'étaient pas fondées. La volte face relative à la protection juridique ne constitue pourtant pas une reconnaissance des accusations de SCO.La protection juridique offerte à présent par Red Hat et qui est gratuite, apparaît progressivement dans les documents informatifs publiés sur le site web du fournisseur. Mark Webbink, juriste en chef chez Red Hat, déclare à présent: "C'est comme pour les autres clauses de dédommagement; si un client est accusé d'atteinte à la propriété intellectuelle pour du code Red Hat qu'il détient, la clause s'applique, et nous lui faisons savoir que nous sommes prêts à lui assurer une couverture juridique."Aujourd'hui, l'entreprise est également occupée à racheter des actions afin de faire remonter leur cours à la Bourse. Après l'annonce d'Oracle, le CEO Matthew Szulik avait déclaré ne pas vouloir d'une guerre des prix. Malgré le fait que le clone Red Hat d'Oracle ne soit pas encore sorti et doive donc encore être évalué par les utilisateurs, le cours de l'action Red Hat a reculé. L'entreprise rachète à présent pour 325 millions de dollars d'actions et de créances (convertible debt).

Nos partenaires