Red Hat, première entreprise milliardaire en open source

29/03/12 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Datanews

Avec un chiffre d'affaires d'1,13 milliard de dollars, Red Hat a pour la première fois franchi le cap du milliard de dollars. Un jalon important pour la communauté open source.

Red Hat, première entreprise milliardaire en open source

Avec un chiffre d'affaires d'1,13 milliard de dollars, Red Hat a pour la première fois franchi le cap du milliard de dollars. Un jalon important pour la communauté open source.

Grâce à une croissance de 25 pour cent, l'entreprise Red Hat, dont la création remonte à 17 ans, réalise au cours de son exercice 2012 un chiffre d'affaires d'1,13 milliard de dollars. C'est exceptionnel pour un pur spécialiste open source. Pas moins de 965,6 millions de dollars de ce chiffre d'affaires total sont issus du modèle d'abonnement que l'entreprise utilise à propos de Linux, le solde provenant des services et formations. L'entreprise occupe à présent 4.560 personnes, mais ce nombre croît rapidement. Red Hat s'attend cette année encore à recruter 1.000 collaborateurs supplémentaires.

"Cette performance met finalement à mal l'argument, selon lequel 'personne ne peut gagner de l'argent avec l'open source'", affirme Jim Zemlin de la Linux Foundation sur son blog. Il fait ainsi référence notamment à d'anciennes déclarations du fondateur de Microsoft, Bill Gates, qui ne voyait rien de positif dans le modèle commercial de l'open source.

Le succès de Red Hat est aussi une bonne nouvelle pour l'entrepreneur belge Dries Buytaert établi aux Etats-Unis. Buytaert a inventé le système CMS open source Drupal et tente avec son entreprise Acquia de gagner de l'argent avec les services correspondants. Il expliquait un jour prendre pour exemple Red Hat et rêver de devenir la prochaine entreprise open source à enregistrer un chiffre d'affaires d'1 milliard de dollars. C'est donc possible, même si cela risque de prendre encore pas mal de temps. Les plus proches poursuivants de Red Hat sont en tout cas loin derrière sur le plan du chiffre d'affaires. Suse Linux enregistre en effet quelque 170 millions de dollars par an, alors que le spécialiste Ubunt, Canonical, réalise quelques dizaines de millions de dollars de chiffre d'affaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires