Ray Ozzie quitte Microsoft

19/10/10 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Datanews

Depuis 2006, Ozzie occupait la fonction de chief software architect au sein de MS.

Ray Ozzie quitte Microsoft

Ray Ozzie, chief software architect chez Microsoft et l'un des vétérans dans l'industrie des logiciels, tire sa révérence, ce qui n'est pas sans surprendre.

Depuis 2006, Ray Ozzie occupait la fonction de chief software architect au sein du géant du software. Ce poste lui avait été attribué, après que Bill Gates ait annoncé son intention de renoncer à ses responsabilités quotidiennes dans l'entreprise. En qualité de chief software architect, Ozzie était non seulement l'une des forces motrices de la stratégie technique générale de Microsoft, mais il déterminait aussi la manière dont l'entreprise devait se positionner vis-à-vis des nouvelles technologies ou des nouveaux projets de rupture ('disruptive') potentiels.

Précédemment, Ozzie était chief technical officer. Il avait été nommé CTO, après que Microsoft ait racheté Groove Networks en avril 2005: il s'agit là d'une entreprise qu'Ozzie avait lui-même créée en 1997 et qui développait du 'next-generation collaboration software'.

Le départ inattendu d'Ozzie a été communiqué par le CEO, Steve Ballmer, dans un courriel interne adressé au personnel. "With our progress in services and the cloud now full speed ahead in all aspects of our business, Ray and I are announcing today Ray's intention to step down from his role as chief software architect", peut-on y lire. L'on ne sait pas exactement quand Ozzie s'en ira.

Dans le courriel, il est question d'une période de transition qui pourrait durer quelques mois. Steve Ballmer a aussi indiqué clairement que la fonction de chief software architect était unique et qu'il ne souhaitait pas l'assumer de nouveau.

Ray Ozzie est l'un des sept 'Windows Pioneers', mais il avait déjà accumulé un riche palmarès, avant d'arriver chez Microsoft. Il avait ainsi fondé Iris Associates, où il dirigea le développement de Lotus Notes. Avant cela encore, il avait participé activement au développement de Lotus Symphony, TK!Solver et VisiCalc (de Software Arts) et fut aussi fortement impliqué dans le développement du premier système d'exploitation chez Data General. Data General est cette entreprise qui lança l'un des premiers mini-ordinateurs à la fin des années '60.

En savoir plus sur:

Nos partenaires