R.A.S.

03/04/06 à 00:00 - Mise à jour à 02/04/06 à 23:59

Source: Datanews

"Des milliards de pertes", "Un Noël sombre", "Sale coup pour le marché du PC": voilà quelques-unes des manchettes de journaux consacrées au report de Vista et d'Office 12.

Microsoft est l'une des rares entreprises informatiques auxquelles la presse générale accorde régulièrement de l'attention. Le problème, c'est que ces articles ne sont pas toujours bien étayés. Envisageons par exemple ce malheureux et inattendu report de Windows Vista. Eh bien, ce report n'est ni inattendu, ni malheureux pour la presse spécialisée. Lorsque Microsoft m'a présenté en novembre 2005 la première bêta de Vista, il m'a déjà semblé irréaliste que Vista puisse être largement disponible pour la fin 2006. Dans le cadre du test récent de la bêta 2 de Vista parue dans le numéro 11 de DN du 24 mars, j'écrivais que Microsoft ne sortirait Vista qu'au début 2007. J'avais préparé le contenu de cet article deux semaines avant la date de parution du 24 mars et avais donc prévu ce que Microsoft a officiellement admis plus ou moins le jour où le numéro en question de Data News était imprimé.Le report concerne la version grand public de Vista. De leur côté, les entreprises pourront bel et bien évaluer le code prêt à l'emploi en décembre déjà, comme elles peuvent le faire aujourd'hui déjà du code bêta. L'impact sera donc minime sur le marché des entreprises. Pour ce qui est de la version grand public, le "problème" ne réside pas tant dans le code ordinaire de Vista, mais plutôt dans le code Media Center. Microsoft a décidé d'intégrer Media Center à Windows et, donc, de ne plus lancer sur le marché de version multimédia séparée. Des six variantes de Vista qui sortiront, deux contiendront le code pour pouvoir utiliser Vista comme plate-forme d'amusement domestique. Ce code n'est manifestement pas encore prêt dans la bêta 2. Nous ne sommes par exemple pas parvenus à utiliser les extensions Media Center dans l'Universal Edition de la bêta 2, ce que nous n'avions pas mentionné dans le compte-rendu de notre test, parce que nous avions surtout examiné l'aspect professionnel de Vista. Certains messages sur des forums internet du genre "soixante pour cent du code de Vista doivent être réécrits" sont par conséquent largement exagérés. La vérité, c'est qu'une grosse partie du code du composant Media Center n'est pas encore prête, mais cela ne constitue pas un élément essentiel du système d'exploitation. Des six variantes de Vista que Microsoft a annoncées, seules deux contiendront le code Media Center, et le seul "problème" existant concerne donc exclusivement ces versions Vista Home Premium et Visa Ultimate. Le report serait aussi dû à la demande d'un "grand producteur de PC". C'est surtout le code Media Center qui pose de nouvelles exigences au matériel et collaborera étroitement avec la technologie Viiv d'Intel. Il n'est donc rien de plus normal que les fabricants de PC veulent que tout soit parfaitement harmonisé avant de se lancer dans la production de matériel adapté à Vista. Non seulement la presse spécialisée, mais aussi les actionnaires avaient déjà anticipé le report de Vista. L'action Microsoft a en effet à peine réagi à la nouvelle du report et, selon les analystes, l'impact négatif restera très limité à 1,3 pour cent du gain par action Microsoft. Conclusion: R.A.S.http://[www.villapc.be]

Nos partenaires