Qui va décrocher le méga-contrat de l'e-permis de conduire?

19/10/12 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Datanews

Le conseil ministériel annoncera normalement aujourd'hui le nom de l'entreprise qui remporte la grande adjudication portant sur ce qu'on appelle le permis de conduire 'électronique'. Ce dossier avait pris l'allure d'une mini-saga.

Qui va décrocher le méga-contrat de l'e-permis de conduire?

Le conseil ministériel annoncera normalement aujourd'hui le nom de l'entreprise qui remporte la grande adjudication portant sur ce qu'on appelle le permis de conduire 'électronique'. Ce dossier avait pris l'allure d'une mini-saga.

Le permis de conduire 'électronique - au format carte de banque - devrait être introduit de manière généralisée à partir de janvier 2013, selon l'Europe. En fait le permis de conduire n'est pas vraiment 'électronique': la petite carte renvoie à une banque de données regroupant tous les renseignements. En Belgique, d'ici 5 ans, 4,7 millions de permis de conduire électroniques 'standard' et un petit million de permis de conduire provisoires devraient être délivrés.

En fait, l'année dernière, l'on avait avec Zetes déjà désigné un gagnant de l'adjudication, dont la valeur est évaluée entre '15 à 19 millions d'euros'. Mais un arrêté du Conseil d'Etat a ordonné la suspension de l'exécution de cette décision. Bpost, elle aussi candidate pour cette commande, avait en effet constaté des imprécisions dans la procédure, et le Conseil d'Etat l'a suivie. Bpost et Zetes se sont alors affrontées par presse interposée. Outre Zetes et bpost, Morpho et Oberthur Technologies avaient aussi remis une offre.

Il a donc fallu revoir l'adjudication, bien que certains ministres aient encore exercé une pression pour intégrer le permis de conduire électronique à la carte d'identité électronique (eID), ce qui ne semble cependant pas recevoir l'aval de l'Europe. Aujourd'hui, le conseil ministériel devrait enfin trancher. L'on ne sait pas clairement si tous les acteurs cités ci-avant ont de nouveau rentré une offre. Outre la mini-liste susmentionnée de fournisseurs, l'on peut encore ajouter 3M, qui avait décroché le contrat pour la phase pilote (quelque 450.000 euros). Cette phase se déroule actuellement dans 38 communes.

Affaire à suivre donc...

En savoir plus sur:

Nos partenaires