Qui peut pirater une banque? Swissleaks en trois questions

09/02/15 à 13:13 - Mise à jour à 13:12

La plus importante brèche de données bancaires de l'histoire est surtout due au travail d'Hervé Falciani. C'est en effet cet expert ICT qui a fait connaître la liste de noms. Que va-t-il se passer à présent avec les données publiées? Compte-rendu en trois questions.

Qui peut pirater une banque? Swissleaks en trois questions

© iStock

Qui est à l'initiative de la faille chez HSBC en Suisse?

C'est Hervé Falciani qui a fait parvenir la liste des données bancaires à l'association internationale des journalistes d'investigation. En 2006, Falciani travaillait comme expert ICT chez HSBC en Suisse. Il y était responsable de la protection des données.

Après avoir entretenu une relation secrète avec une autre collaboratrice de la banque, il parvint à pirater les données des clients. Mais avant que la liste ne parvienne chez les journalistes, le couple aurait encore tenté d'en monnayer les noms.

Selon le journal britannique The Guardian, Falciani a fui en France en 2007, alors qu'il était déjà poursuivi par la justice suisse. En France, l'on décida finalement de ne pas l'extrader, parce qu'il s'avère que la liste dont dispose l'expert ICT, peut s'avérer précieuse pour le fisc et la justice française. Falciani vit actuellement en France sous protection permanente.

Que va à présent devenir la liste de noms?

Cela dépend d'un pays à l'autre. Mais ce n'est pas parce que la liste est à présent rendue publique que la justice va se saisir de l'affaire. En Belgique par exemple, le fisc et la justice auraient déjà proposé des arrangements aux 'clients attrapés'. Ceux-ci n'auraient pas répondu favorablement car il existe une possibilité que les documents en question ne puissent être utilisés en appel dans les tribunaux.

En Belgique, le fisc a déjà entériné un certain nombre de dossiers, comme l'a expliqué Francis Adyns du SPF Finances à la radio flamande.

En outre, il s'agit d'une liste datant de 2007. Plusieurs acteurs d'Hollywood ont déjà annoncé qu'ils n'étaient pas au courant des faits et qu'ils avaient entre-temps retiré leur argent de Suisse.

Dans une première réaction, la banque a fait savoir qu'elle estimait que la liste devait être détruite. Aujourd'hui, la HSBC a déclaré que de nombreux changements avaient été effectués. C'est ainsi que la clientèle de la division suisse de la banque a fortement diminué et que les clients qui ne pouvaient pas faire face à leurs obligations, avaient été poussés vers la sortie.

Qu'est-ce que cela signifie pour le secret bancaire suisse?

Ces dernières années, le secret bancaire suisse est soumis à une pression croissante. En 2009, le G20 décida de le réduire progressivement. Surtout du fait que d'autres pays comme le Luxemburg se sont aussi toujours plus ouverts, la Suisse se retrouve encore plus isolée avec son secret bancaire.

Ces deux dernières années, il était déjà plus difficile pour des épargnants étrangers de... planquer de l'argent noir en Suisse. Récemment encore, le parlement suisse a encore compliqué davantage la vie des épargnants étrangers souhaitant que leur argent échappe à la vue du fisc.

Pour les citoyens suisses, cela ne change provisoirement rien. Pour eux, le secret bancaire est conservé. Sachez encore que David Bowie, Tina Turner et Michael Schumacher notamment habitent officiellement en Suisse. (JH)

En savoir plus sur:

Nos partenaires