Quelque 600 Belges mis sur écoute chaque mois

09/02/15 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

En 2014, quelque 600 Belges ont été mis mensuellement sur écoute sur ordre d'un magistrat. Cette année, les coûts de ces mises sur écoute devraient dépasser les 15 millions d'euros.

Quelque 600 Belges mis sur écoute chaque mois

© istock

En 2014, 600 Belges environ ont été mis sur écoute chaque mois sur ordre d'un magistrat, contre quelque 450 en 2010. Voilà ce qu'annonce le journal La Dernière Heure ce lundi. Cette augmentation serait surtout due au nombre croissant de dossiers liés au terrorisme et au djihadisme.

Le nombre de dossiers de mise sur écoute a doublé en l'espace de 7 ans, puisqu'il est passé de 3.603 en 2007 à 5.390 en 2010 et à plus de 7.200 en 2014.

En 2011, les coûts de la mise sur écoute s'élevaient à 12,9 millions d'euros. En 2013, la Justice a dû débourser plus de 14 millions d'euros aux entreprises télécoms. Et cette année, ce montant devrait dépasser les 15 millions d'euros. (Belga/SD)

Nos partenaires