Que rapporte plus d'ICT aux pouvoirs publics?

29/10/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

L'informatisation aide souvent les citoyens et les entreprises à économiser des efforts et de l'argent. Mais il est bien malaisé de savoir ce que cela rapporte aux pouvoirs publics.

L'informatisation aide souvent les citoyens et les entreprises à économiser des efforts et de l'argent. Mais il est bien malaisé de savoir ce que cela rapporte aux pouvoirs publics.

Voilà ce qui ressort d'une étude réalisée par l'Instituut voor de overheid de la KU Leuven. Sur la base de cas concrets, les chercheurs ont examiné les coûts générés par l'adaptation de la réglementation, et ce tant pour les citoyens/entreprises que pour les pouvoirs publics. Les coûts ICT en font aussi partie, étant donné que quasiment chaque cas avait une composante ICT, qu'il s'agisse de la numérisation d'un processus papier ou d'une mise en oeuvre plus efficiente de banques de données.

Et le coût initial des investissements ICT est élevé, peut-on lire dans la conclusion: "L'économie éventuelle est moins sensible, parce qu'il s'agit d'une économie par dossier et parce qu'elle n'est tangible qu'après plus d'un an."

Le fait que les citoyens/entreprises gagnent plus en informatisant davantage, est démontré par les cas examinés, mais c'est loin d'être certain pour les pouvoirs publics. "L'ICT abaisse le seuil d'accès pour le groupe-cible, explique Jan Rommel, chercheur. Ce faisant, le nombre de demandes - comprenez: de dossiers à traiter - peut croître. L'ICT conduit donc parfois à une augmentation des coûts pour les pouvoirs publics. Il faut donc mettre en balance l'efficience et l'effectivité."

Le fait que l'ICT aide à économiser sur les frais de personnel n'est provisoirement pas non plus démontré. "Des tâches d'exécution pure peuvent certes être souvent supprimées, mais l'on n'observe en fait nulle part une forte diminution de personnel." En interne, l'ICT conduit parfois aussi à une coordination complexe entre plusieurs pouvoirs publics qui travaillaient avant chacun séparément.

Nos partenaires