Que nous réserve le CES 2018?

15/12/17 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: Datanews

La première étape de l'année technologique 2018 sera le Consumer Electronics Show de Las Vegas du 9 au 12 janvier prochain. En prélude à cet événement, l'organisateur Gary Sharipo s'était rendu à Amster-dam pour nous dévoiler les principales nouveautés.

Que nous réserve le CES 2018?

. © .

Le patron du CES a profité de sa tournée en Europe pour s'arrêter à Amsterdam et féliciter surtout les start-up néerlandaises, dont la moitié survit après 5 ans. Mais il s'est également réjoui de voir que plus d'un millier de Néerlandais (dont une trentaine d'exposants) fait le déplacement à Las Vegas et de constater que les Pays-Bas sont un haut-lieu de la technologie. Bien qu'il s'agissait d'un prebriefing de presse européen pour le CES, ce sont surtout nos voisins bataves qui ont été mis à l'honneur. Précisons en effet que les Belges sont également les bienvenus.

Cette année, le CES s'intéressera surtout à la 5G, à la robotique, à l'intelligence artificielle, à la reconnaissance vocale, à la réalité virtuelle et augmentée, ainsi qu'aux villes intelligentes et à la rupture technologique. Avec notamment un discours de Brian Krzanich, CEO d'Intel, et de Richard Yu, responsable du Consumer Business Group de Huawei.

Bref, Shapiro évoque l'ensemble des thèmes technologiques les plus en vogue actuellement. Pas de grande surprise donc mais un tour l'horizon complet des évolutions actuelles. Malheureusement, il s'agissait là aussi du seul message transmis. En d'autres termes, une invitation à visiter le salon. Un salon dont les stands sont complets depuis des mois déjà. Même si Shapiro ne veut chasser personne. "Il se peut qu'il y ait des annulations de dernière minute. Dès lors, si vous êtes sur place et que vous êtes flexible, il se peut que vous puissiez trouver de la place." Et Shapiro d'ajouter dans la foulée que CTA (l'organisateur du CES) met sur pied d'autres événements, comme CES Asia du 13 au 15 octobre prochain.

Evénement 'vert'

Dans la suite de sa présentation, Shapiro a dévoilé peu d'informations intéressantes. Allant même jusqu'à affirmer que le CES était bon pour l'environnement. "Le CES est un événement écologique. En moyenne, chaque visiteur a 35 rendez-vous. S'il fallait organiser des voyages pour chaque rencontre individuelle, les émissions de CO2 seraient nettement supérieures." Ce faisant, Sharipo est parvenu à assimiler un voyage en avion de 11 h pour Las Vegas à un geste écologique. Nous sommes curieux de voir si le salon s'intéressera cette année aux solutions de visioconférence...

CES en chifres

700.000 de produits lancés depuis la première édition de 1967

un tiers des entreprises ne sont pas américaines

+ de 4.000 exposants

184.279 visiteurs en 2017

Nos partenaires