Que fait donc l'entarteur?

15/09/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Il y a dix ans, le fondateur de Microsoft, Bill Gates, se faisait entarter à Bruxelles. Il reçut quatre tartes à la crème fraîche à la figure de la part de Georges le gloupier, alias Noël Godin, et de ses acolytes. Cela faisait un peu plus de vingt ans que Microsoft existait alors. Depuis lors, les tartes sont plutôt restées en magasin.

Il y a dix ans, le fondateur de Microsoft, Bill Gates, se faisait entarter à Bruxelles. Il reçut quatre tartes à la crème fraîche à la figure de la part de Georges le gloupier, alias Noël Godin, et de ses acolytes. Cela faisait un peu plus de vingt ans que Microsoft existait alors. Depuis lors, les tartes sont plutôt restées en magasin.

Il y a dix ans naissait aussi Google, l'oeuvre des deux buddies Lary Page et Sergey Brin. Et à dire vrai, Google est au terme de cette décennie plus avancée que Microsoft au bout de vingt ans. Qui plus est, elle a envahi tout le biotope professionnel et domestique avec Google Maps, la messagerie Gmail, le navigateur Google et bientôt aussi le Googlephone. En outre, les Google Apps, les applications, vont tenter de nous enjôler au départ de gigantesques centres de données. Reliez-les et vous obtiendrez un empire énorme, à propos duquel l'utilisateur final, l'Europe et donc forcément aussi la commissaire européenne Neelie Kroes doivent sans tarder s'inquiéter.

L'enthousiasme débridé avec lequel le navigateur Chrome a été accueilli quasiment sans critique de la part des médias fait froncer les sourcils. A l'instar d'ailleurs de chaque extravagance d'Apple. Critiquer Microsoft, ça fait bien, mais pas réprimander Google et Apple. Non pas que nous incitions Georges le gloupier à entarter aussi Page et Brin car il est vrai qu'ils continuent à sortir de leurs chapeaux des applications innovantes et conviviales, mais le silence écrasant et les équipes de sécurité qui entourent le nouveau centre de données de Saint-Ghislain, déconcertent et inquiètent. Google rejette toute question qui ne l'arrange pas et se révèle ainsi être un monopoliste et un despote qui n'accepte aucune critique. La cible parfaite pour les entarteurs de tous poils...

Tant qu'à parler de gâteries, nous en avons reçu quelques-unes à l'occasion du numéro mille de Data News. Des gâteaux où tous les bonbons étaient solidement embrochés, ce qui nous a empêchés de nous en laisser à la figure... Ceci étant dit, ils ont attiré de nombreuses collègues femmes, ce qui était plaisant. Encore, encore...

Nos partenaires