Quatre Belges sur dix ne voient pas de plus-value dans le smartphone

21/09/11 à 12:55 - Mise à jour à 12:55

Source: Datanews

39 pour cent des Européens possèdent un smartphone. Voilà ce qui ressort d'un sondage effectué par le cabinet d'études de marché InSites et par l'IAB auprès de 9.000 ressortissant de l'UE, dont 1.000 Belges. Dans notre pays, l'on n'en est qu'à 21 pour cent. Au niveau des intentions d'achat, 22 pour cent des répondants européens indiquent vouloir acquérir un smartphone dans les six prochains mois. En Belgique, dix pour cent seulement veulent en acheter un. "Les raisons expliquant le retard en Belgique sont bien connues", déclare Elias Veris d'InSites. "Les abonnements données y sont encore très coûteux et contrairement à ce qui se passe dans de nombreux autres pays, l'on vient seulement de commencer à proposer chez nous d'intéressants 'provider packages'. Ce qui est d'ailleurs étonnant, c'est que 42 pour cent des Belges ne voient encore et toujours pas de plus-value dans le smartphone."

Quatre Belges sur dix ne voient pas de plus-value dans le smartphone

39 pour cent des Européens possèdent un smartphone. Voilà ce qui ressort d'un sondage effectué par le cabinet d'études de marché InSites et par l'IAB auprès de 9.000 ressortissant de l'UE, dont 1.000 Belges. Dans notre pays, l'on n'en est qu'à 21 pour cent.

Au niveau des intentions d'achat, 22 pour cent des répondants européens indiquent vouloir acquérir un smartphone dans les six prochains mois. En Belgique, dix pour cent seulement veulent en acheter un.

"Les raisons expliquant le retard en Belgique sont bien connues", déclare Elias Veris d'InSites. "Les abonnements données y sont encore très coûteux et contrairement à ce qui se passe dans de nombreux autres pays, l'on vient seulement de commencer à proposer chez nous d'intéressants 'provider packages'. Ce qui est d'ailleurs étonnant, c'est que 42 pour cent des Belges ne voient encore et toujours pas de plus-value dans le smartphone."

70 pour cent des propriétaires européens d'un smartphone surfent avec leur appareil sur internet. En Belgique, c'est seulement 40 pour cent. Parmi les Européens qui vont en ligne, 81 pour cent utilisent des applications. En Belgique, l'on n'en est provisoirement qu'à 65 pour cent.

"Ce qui est intéressant à noter, c'est le fait que 66 pour cent des utilisateurs de smartphones connectés en Europe se branchent une ou plusieurs fois sur des médias sociaux", ajoute Veris. "Si l'on élargit cela à l'ensemble des internautes, l'on régresse à 55 pour cent. Les appareils mobiles stimulent donc l'utilisation des médias sociaux."

Dernier point: 12 pour cent des propriétaires européens de smartphones connectés recourent à des applications 'location based', comme Facebook Places, Foursquare et Gowalla. En Belgique, cela ne concerne que cinq pour cent. Facebook Places est de loin la plus populaire (utilisée dans 48 pour cent des cas). Foursquare occupe la deuxième place avec 14 pour cent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires