Quasiment 117.000 sites web .be aux mains d'entreprises étrangères

02/03/12 à 12:54 - Mise à jour à 12:54

Source: Datanews

Pratiquement 117.000 sites web avec une extension .be sont en réalité la propriété d'une entreprise étrangère. Voilà ce qui ressort du baromètre internet actualisé d'Email-Brokers, une société belge active dans le marketing interactif et le marketing par mail.

Quasiment 117.000 sites web .be aux mains d'entreprises étrangères

Pratiquement 117.000 sites web avec une extension .be sont en réalité la propriété d'une entreprise étrangère. Voilà ce qui ressort du baromètre internet actualisé d'Email-Brokers, une société belge active dans le marketing interactif et le marketing par mail.

Quasiment la moitié de ces 117.000 sites web, soit 50.000 environ, cachent une entreprise néerlandaise. "Beaucoup d'entre elles ont même une adresse en Belgique", affirme William Vande Wiele, CEO d'Email-Brokers. Et d'évoquer une "prise de possession illégale".

Ces entreprises étrangères, dont pas mal de chinoises aussi, profitent au niveau commercial de la réputation et du nom des produits et services ayant une extension .be réelle. "Ce serait nettement plus juste d'attribuer les noms de domaine .be exclusivement à des entreprises disposant d'un numéro de TVA belge, qui contribuent au bien-être national", ajoute Vande Wiele.

Fracture Le baromètre internet d'Email-Brokers met aussi en avant un autre "paradoxe belge": alors que notre pays appartient au peloton de tête sur le plan du plus grand nombre de sites web professionnels, l'e-commerce n'a représenté en 2010 chez nous que quelque 2,5 pour cent du PIB, contre 3,7 pour cent du BIP en France, voire 6 à 9 pour cent dans des pays comme l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suède ou la Grande-Bretagne.

Le baromètre révèle aussi une fracture numérique entre le nord et le sud du pays. En Flandre, il y a en moyenne davantage d'entreprises possédant un site web qu'en Wallonie. Sur les quelque 27.500 sites web d'e-commerce en Belgique, 67 pour cent se trouvent en Flandre contre 21 pour cent en Wallonie et 12 pour cent à Bruxelles.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires