'Quasiment 1 appli Android sur 4 est hasardeuse ou nuisible'

11/03/13 à 14:27 - Mise à jour à 14:26

Source: Datanews

L'entreprise de sécurité japonaise Trend Micro a analysé plus de deux millions d'applications Android et en a qualifié quasiment 25 pour cent d'hasardeuses, voire de carrément nuisibles.

'Quasiment 1 appli Android sur 4 est hasardeuse ou nuisible'

Trend Micro, une entreprise de sécurité japonaise, a examiné plus de deux millions d'applis Android pour y déceler du malware - dans le magasin Google Play, l'on trouve quelque 700.000 applis, alors que d'autres sont distribuées par exemple par des magasins d'applis chinois ou russes.

Sur ces plus de deux millions d'applis, quasiment une sur quatre s'avère soit mal intentionnées (293.091 unités), soit risquées (150.203), selon Trend Micro. 68.740 des 293.091 applis mal intentionnées proviennent de Google Play, le magasin Android officiel.

Les applis nuisibles se caractérisent par des fuites de données d'utilisateur, telles des numéros de téléphone, ou elles déchargent rapidement la batterie et consomment une grande capacité de mémoire de l'appareil.

Sur l'ensemble des maliciels (malware) mobiles, 79 pour cent sont diffusés par la plate-forme Android, vient pour sa part de faire savoir l'entreprise de sécurité finnoise F-Secure. Nombreux sont ceux qui dénoncent l'écosystème fermé d'un fournisseur d'applis comme Apple, mais une plate-forme ouverte comme celle de Google a manifestement aussi ses inconvénients.

Il faut cependant ajouter que ces chiffres peuvent ne pas être précis à cent pour cent. Les entreprises de sécurité telles Trend Micro gagnent en effet de l'argent avec leurs solutions anti-malware. L'entreprise japonaise affirme toutefois que l'on à faire ici à un gros problème qui "n'est pas inventé par l'industrie de la sécurité pour pouvoir vendre des solutions".

En savoir plus sur:

Nos partenaires