Quasi 2.400 employés en faveur d'un départ volontaire chez NEC

29/08/12 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Datanews

Chez le géant informatique japonais NEC, 2.393 travailleurs ont opté pour un départ volontaire. C'est quasiment un quart des 10.000 postes de travail qui va ainsi disparaître.

Quasi 2.400 employés en faveur d'un départ volontaire chez NEC

Chez le géant informatique japonais NEC, 2.393 travailleurs ont opté pour un départ volontaire. C'est quasiment un quart des 10.000 postes de travail qui va ainsi disparaître.

Les travailleurs qui ont opté pour un départ volontaire, quitteront le groupe le 28 septembre, a indiqué NEC. Il s'agit de personnes de plus de 40 ans ayant au minimum 5 années d'ancienneté et travaillant au sein des départements des ressources humaines, de la téléphonie mobile et des plates-formes informatiques.

Pour cette opération, qui va de pair avec des primes de départ notamment, NEC doit prévoir une charge exceptionnelle de 2,9 milliards de yens (30 millions d'euros) durant le deuxième trimestre de son exercice 2012-2013, qui s'étend de juillet à septembre inclus. Les prévisions pour l'ensemble de l'exercice ne sont cependant pas modifiées car une grande partie de la charge sera compensée par la suppression des coûts salariaux pour ces employés.

L'entreprise japonaise avait annoncé en janvier dernier qu'elle allait supprimer 10.000 postes de travail dans le monde, dont 7.000 au Japon. Fin mars, NEC occupait plus de 109.000 personnes au niveau mondial.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires