Quand le photographe devient artiste graffeur

15/11/10 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

Le vainqueur du prix TED 2011 est un photographe qui utilise toute la planète en tant que musée pour présenter ses photos numériques monumentales.

Quand le photographe devient artiste graffeur

Le vainqueur du prix TED 2011 est un photographe qui utilise toute la planète en tant que musée pour présenter ses photos numériques monumentales.

TED est l'acronyme de Technology, Entertainment et Design. Il s'agit d'une conférence organisée chaque année par une association californienne sans but lucratif et durant laquelle de nombreux orateurs des trois secteurs susmentionnés prennent la parole. Le thème central, c'est qu'il n'existe aucune force plus grande pour changer le monde qu'une idée de génie.

Chaque année, TED décerne aussi un prix à quelqu'un d'exceptionnel qui "émet le voeu de changer le monde". Il s'agit d'un prix de 100.000 dollars. Cette année, il a été remis à un photographe qui travaille sous le pseudonyme JR. Sa carrière débuta, lorsqu'il trouva un appareil photo dans le métro parisien et qu'il se mit à réaliser des portraits en noir et blanc de nombreux allochtones vivant en banlieue. Ces portraits, il les apposa sur des façades, un peu à l'instar des artistes graffeurs.

L'un de ses projets les plus spectaculaires est Face 2 Face, qui est, selon certains, la plus grande exposition de photos illégale de l'histoire. En 2007, il fit des portraits d'Israéliens et de Palestiniens exerçant la même profession et il les accrocha les uns à côté des autres des deux côtés du mur en béton érigé par Israël. Dans la vidéo, JR se présente à vous et vous donne un aperçu de son travail de "photograffeur" comme il se décrit lui-même.

En savoir plus sur:

Nos partenaires