Quand le gazouillis sur Twitter devient musique

24/05/12 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Datanews

Une oeuvre musicale qui peut être continuellement écoutée en direct pendant six mois, a été composée à partir des effusions quotidiennes de cinq cents twitteurs britanniques.

Quand le gazouillis sur Twitter devient musique

Une oeuvre musicale qui peut être continuellement écoutée en direct pendant six mois, a été composée à partir des effusions quotidiennes de cinq cents twitteurs britanniques.

Grâce à The Listening Machine, nous pouvons enfin écouter le gazouillis du petit oiseau bleu de Twitter. Le programme 'écoute' les messages envoyés par un groupe sélectionné d'utilisateurs de Twitter, pour en composer ensuite une oeuvre musicale en temps réel. Pour ce projet, une partie des participants a été choisie dans huit domaines différents: santé, commerce, art, enseignement, politique, sport, technologie et sciences. Une autre partie a été sélectionnée de manière aléatoire.

Lorsque l'un de ces participations 'tweete' un message, il est analysé par le logiciel sur base de différents paramètres, afin d'en créer de la musique. Des algorithmes spéciaux traduisent le texte tweeté en notes de musique. Des mots comme 'brilliant' et 'rubbish', mais aussi l'utilisation d'émoticônes influencent la sensibilité' musicale. Le logiciel compose la musique à partir de fragments sonores qui ont été joués et saisis à l'avance par le Britten Sinfonia.

The Listening Machine est une composante de The Space, un projet artistique multi-plate-forme d'Arts Council England en collaboration avec la BBC. La plate-forme expérimentale entend mettre en exergue des oeuvres d'art numériques en Grande-Bretagne. The Space a été lancé le 1er mai 2012 et se terminera fin octobre 2012. Durant cette période, la musique composée par The Listening Machine sur base de tweets peut être écoutée en continu. En ce qui nous concerne, nous pensons que le chant du petit oiseau Twitter ressemble davantage à celui d'un rossignol chinois qui aurait bien mal à la gorge...

En savoir plus sur:

Nos partenaires