Quand le chasseur devient la cible

02/02/06 à 00:00 - Mise à jour à 01/02/06 à 23:59

Source: Datanews

Le spécialiste antivirus F-Secure est inquiet. Un inconnu envoie en effet de faux courriels qui semblent provenir de l&aposentreprise en question et qui contiennent un virus.

Les courriels incriminés paraissent donc émaner de F-Secure elle-même: press@f-secure.com, info@f-secure.com, editor@f-secure.com. Chaque fois, il s'agit du même employé fictif de l'entreprise: "David Adams, Dept. Research, F-Secure Development". Sous prétexte qu'il y a des problèmes sur le site web du destinataire, l'auteur du courriel conseille à ce dernier de visionner une saisie d'écran en vue de les résoudre. Or ce fichier - et c'est là que cela se corse pour l'entreprise antivirus -, contient un ver qui est une variante du virus Brelipot (W32/Brelipot.exe).F-Secure insiste sur le fait que ces courriels sont des faux et n'ont d'autre but que de nuire à sa réputation. L'entreprise fait de son mieux pour prévenir les destinataires possibles.Tous ces courriels factices se présentent plus ou moins dans cette forme et ce contenu:From: Mr D Adams [david.adams@f-secure.com]Subject: Website Browsing ProblemHello,I noticed whilst browsing your site that there were problems with some ofyour links, when I tried again with Internet Explorer the problems were notthere so I assume that they were caused by me using the Mozilla browser.As more people are turning to alternative browsers now it may be of help foryou to know this. I have enclosed a screen capture of the problem so yourteam can get it fixed if you deem it an issue.Kind regards,David AdamsDept. ResearchF-Secure Development

Nos partenaires