Quand Kaspersky parque les maliciels en 'zone verte'

01/07/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

La nouvelle version 2010 de Kaspersky Internet Security et Anti Virus intègre une 'zone verte', dans laquelle les maliciels (malware) peuvent être isolés.

La nouvelle version 2010 de Kaspersky Internet Security et Anti Virus intègre une 'zone verte', dans laquelle les maliciels (malware) peuvent être isolés.

Dans sa lutte permanente contre les anciens et les nouveaux dangers, l'éditeur russe de produits de sécurité Kaspersky Lab combine trois mécanismes dans ses nouveaux produits à la consommation. Outre un 'urgent detection system' avec contrôle rapide (notamment sur base d'informations en provenance du 'cloud') et le blocage de logiciels potentiellement dangereux, il a prévu aussi une 'zone verte'.

Concrètement, il s'agit d'un bac à sable (une 'machine virtuelle'), où du code peut être exécuté indépendamment du système sous-jacent (ce qui se prête moins sous cette forme à une utilisation en entreprise, si celle-ci impose des limitations strictes en matière d'installation d'applications). La 'zone verte' peut être utilisée en combinaison avec MS Internet Explorer (v6 et supérieure), Firevox (v2 et supérieure), Chrome (toutes versions), Opera et Safari pour Windows.

Nos partenaires