Qualcomm veut faire interdire les iPhone en Chine

16/10/17 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Datanews

Qualcomm veut faire interdire la fabrication et la vente des iPhone en Chine. Il s'agit là d'une nouvelle étape dans l'incessante série d'affaires qui opposent le producteur de puces et Apple.

Qualcomm veut faire interdire les iPhone en Chine

© Reuters

Qualcomm, le principal fabricant de puces au monde, a intenté plusieurs procès à l'encontre d'Apple en Chine. L'entreprise entend faire interdire la production et la vente des appareils iPhone dans ce pays, parce qu'Apple exploiterait illégalement sa propriété intellectuelle.

Les problèmes juridiques entre les deux géants technologiques ne datent pas d'hier. La base de ce conflit réside dans la question de savoir combien Apple doit payer pour les puces radios qu'elle utilise pour permettre à son iPhone de se connecter aux réseaux 3G et 4G. Selon Apple, Qualcomm serait en la circonstance trop gourmande.

Le fabricant de puces possède un brevet sur cette technologie. Il convient d'ajouter qu'il tire une grande partie de ses revenus de licences qu'il fournit à des producteurs de téléphones pour que ceux-ci puissent exploiter ses puces. Le prix de la licence est basé sur la valeur du téléphone et pas tant sur ses composants individuels. Apple estime pour sa part que le prix de la licence devrait être basé sur la valeur des puces et pas sur celle de l'ensemble du téléphone (relativement élevée dans le cas de l'iPhone).

Fort de son brevet, Qualcomm exerce un monopole de fait. Chaque fabricant de téléphones qui veut permettre à son appareil de se connecter à la 3G ou à la 4G, doit payer la licence et et, même s'il n'utilise pas des puces de Qualcomm. La façon d'agir de cette dernière est du reste toujours davantage contestée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires