Qualcomm entame une phase de licenciements pour pouvoir tenir sa promesse d'économiser 1 milliard

19/04/18 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Source: Datanews

Le fondeur de puces Qualcomm vient de lancer une phase de licenciements qui s'inscrit dans la promesse que l'entreprise avait faite à ses actionnaires d'économiser 1 milliard de dollars sur ses coûts.

Qualcomm entame une phase de licenciements pour pouvoir tenir sa promesse d'économiser 1 milliard

© REUTERS

On ne sait pas encore combien il y a aura de suppressions d'emploi et où, mais le fait est que cinquante personnes seront licenciées à San Diego, selon le site d'infos Bloomberg. L'entreprise doit en effet émettre un communiqué 'WARN' (Worker Adjustment and Retraining Notification), comparable à une annonce de licenciement collectif dans notre pays et nécessaire, lorsque cinquante travailleurs ou plus sont licenciés sur une période de trente jours.

"Selon le plan de réduction des coûts annoncé en janvier, Qualcomm va réduire le nombre de ses employés à temps plein et temporaires", déclare un porte-parole de l'entreprise. "Nous avions d'abord examiné les économies non liées au personnel, mais nous sommes arrivés à la conclusion qu'un personnel réduit pouvait soutenir notre croissance à long terme et ce, au profit de tous les acteurs intéressés."

En janvier, Qualcomm avait promis d'économiser un milliard de dollars sur ses coûts. Elle avait fait cette promesse afin de garder ses actionnaires à bord et ce, dans le cadre de la lutte menée contre une offre de rachat hostile de la part de son concurrent Broadcom. Le gouvernement Trump avait en son temps bloqué cette offre (qui aurait vu Qualcomm passer entre les mains d'une entreprise asiatique) pour des raisons de sécurité nationale, mais cela ne signifie pas que le fabricant de puces ne doit pas tenir sa promesse. Conclusion? Une partie de son personnel va se retrouver à la rue.

En savoir plus sur:

Nos partenaires