'Qualcomm encourt une enquête antitrust européenne'

27/08/14 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

Il y a de fortes chances pour que le fabricant de puces Qualcomm fasse l'objet d'une enquête européenne, afin de vérifier si l'entreprise n'abuse pas de sa position de monopole.

'Qualcomm encourt une enquête antitrust européenne'

Il y a de fortes chances pour que le fabricant de puces Qualcomm fasse l'objet d'une enquête européenne, afin de vérifier si l'entreprise n'abuse pas de sa position de monopole.

Selon l'agence de presse Reuters, qui se base sur trois sources, le producteur de puces mobiles pourrait faire l'objet d'une enquête de ce type suite à une plainte déposée par une filiale de Nvidia. Si une telle enquête devait donner tort à Qualcomm, l'entreprise pourrait se voir infliger une amende pouvant atteindre dix pour cent de son chiffre d'affaires mondial, à savoir 2,5 milliards de dollars ou quasiment 2 milliards d'euros.

Tout a commencé avec la plainte de la britannique Icera, qui a été rachetée en 2011 par Nvidia. Elle s'était tournée en juin 2010 vers la Commission européenne pour dénoncer la position concurrentielle de Qualcomm. Selon les sources de l'agence de presse, Icera accuse sa rivale de décourager les clients de faire des affaires avec elle à coups d'incitants en matière de brevets et de prix spéciaux.

L'affaire en était au point mort depuis plus d'un an déjà. Or voici que des régulateurs européens s'emparent de nouveau de la question et ce, après qu'en juin, une amende d'un montant d'1,1 milliard ait été imposée à Intel, qui s'était également rendue coupable d'abus de sa position monopolistique sur le marché. Officiellement, tant la Commission européenne que Qualcomm s'abstiennent de tout commentaire à ce propos.

En 2012 déjà, Qualcomm avait échappé à une enquête européenne du même genre, après qu'Ericsson et Texas Instruments aient retiré leurs plaintes. En 2009, l'entreprise s'était vu infliger une amende de 204 millions d'euros pour des pratiques antitrust en matière de puces pour modems.

En 2012 et en 2013, Qualcommm était, selon IHS iSuppli, le troisième plus important fabricant de puces au monde, après Intel et Samsung. L'entreprise doit son succès surtout aux smartphones et aux tablettes. Nvidia, la maison-mère d'Icera, occupe la 17ème place de ce classement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires