Q-Layer: CEO et filiale américaines

01/07/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Comme nous l'annoncions dans Data News, la Gantoise Q-Layer ouvre une filiale dans la Silicon Valley et désigne un CEO américain, Matthew Powell. Q-Layer est spécialisée en virtualisation de centres de données.

Comme nous l'annoncions dans Data News, la Gantoise Q-Layer ouvre une filiale dans la Silicon Valley et désigne un CEO américain, Matthew Powell. Q-Layer est spécialisée en virtualisation de centres de données.

Son fondateur, Kristof De Spiegeleer, [le confiait déjà en janvier dans notre rubrique "Start-up de la semaine]": fondée en 2005, Q-Layer entend prendre une nouvelle dimension et vise une croissance organique forte. Une première étape sur cette voie est la désignation d'un CEO américain et l'ouverture d'une filiale dans la Silicon Valley. De Spiegeleer deviendra désormais CTO.

Les choses prennent désormais forme. Le nouveau CEO s'appelle Matthew Powell. Il était précédemment CEO de Determina, une société spécialisée en sécurité rachetée l'an dernier par VMware. Auparavant, il avait dirigé notamment Vernier Networks et Siliquent Technologies. Les nouveaux bureaux sont installés à Mountain View en Californie, où se trouve notamment le quartier général de Google.

Cette année, Q-Layer devrait réaliser un chiffre d'affaires situé entre 0,7 et 0,8 million d'euros, indiquait De Spiegeleer dès janvier dernier. Et l'an prochain, les ventes devraient atteindre de 3 à 4 millions d'euros, mais "une fois que nous serons en vitesse de croisière, soit d'ici 3 à 4 ans, nous devrions réaliser plus de 50 millions d'euros."

Nos partenaires