Puzme: des rencontres oui, mais avec une touche féminine

05/01/17 à 17:06 - Mise à jour à 17:05

Source: Datanews

Cela vient de l'intérieur, comme l'a autrefois chanté le groupe flamand Clouseau, mais notre culture de selfies, elle, a tendance à tout extérioriser. La nouvelle appli de rencontres Puzme adopte une autre approche encore et recherche l'amour dans un détail. Balayez une paire d'yeux vers la droite et - comme le dit le slogan - 'play the mystery'.

Puzme: des rencontres oui, mais avec une touche féminine

Puzme © .

Ce fut une anecdote personnelle qui a fait germer l'idée de l'appli de rencontres dans l'esprit de Pierre Maes. En tant que digital content strategist, il participa à une réunion avec une inconnue. "Elle était froide et dure", se souvient-il. "Mais lorsqu'elle se pencha pour saisir quelque chose, elle dévoila inconsciemment un très joli tatouage. Aussitôt, une autre image d'elle s'imposa à moi. Elle me parut plus humaine, et je me mis quasiment à imaginer l'histoire du dessin."

De la même manière, Puzme entend séduire par des détails. "Une appli de rencontres féminine", comme la qualifie Maes. Et cette touche féminine réside clairement dans le côté plein de fantaisie de l'approche visuelle. "Vous pouvez paramétrer comme photo de profil une paire d'yeux, un tatouage,... Bref, ce que vous trouvez de plus beau en vous, le cas échéant vos pieds dans vos chaussures préférées. Ensuite, vous pouvez lancer des défis à vos contacts en vue d'en dévoiler davantage. Il existe actuellement dix challenges à envoyer, sélectionnés par un panel de femmes, ce qui fait qu'ils sont parfois très subtils ou amusants. Les caractéristiques que vous recevez et envoyez, vous permettent de découvrir l'autre personne d'une nouvelle manière, d'autant que vous pouvez lui envoyer les challenges sans même lui dire un mot. Lorsque vous commencez ensuite à chatter, ces caractéristiques aideront sans nul doute à briser la glace."

Il n'est évidemment pas uniquement question du plaisir de la tentation car Maes envisage aussi un aspect pratique: "Tinder se distingue après des 25-30 ans, qui n'ont pas encore de boulot et aiment rigoler avec des amis qu'ils rencontrent sur l'appli. Il est peut-être préférable que les collègues du travail ne vous reconnaissent pas, ce qui fait que notre petit côté anonyme plaira, qui sait, davantage à des groupes de personnes plus âgées."

C'est en novembre dernier que Puzme a été lancée en toute discrétion et provisoirement uniquement sur Android. Il n'empêche qu'aujourd'hui déjà, quelque quatre cents personnes utilisent l'appli, et Maes observe que sa création (qui est aussi celle de ses deux partenaires) a déjà suscité de l'intérêt au Canada, aux Etats-Unis et dans les pays arabes. Le potentiel international existe donc bel et bien, selon lui. C'est à présent une affaire de marketing. "Dans un premier temps, nous pensons à des blogueurs et à des 'influencers', mais aussi à des publicités sur Facebook. Dans ce but, nous allons rechercher ces prochains mois un demi-million d'euros environ pour couvrir les frais. Jusqu'à présent, nous avons été très parcimonieux avec le projet et avons démarré en comptant sur nos propres moyens avec le seul soutien de quelque 10.000 euros de la part de la Région Wallonne. A présent, nous recherchons un business angel qui pourrait non seulement nous aider financièrement, mais qui nous apporterait aussi son expérience et un réseau."

Y a-t-il déjà une rentrée d'argent? Provisoirement pas encore. "Pour l'instant, on peut télécharger gratuitement l'appli du Play Store, mais nous envisageons également une version premium offrant davantage de fonctions. Qui vous proposerait plus de profils par exemple ou qui vous permettrait d'envoyer directement des messages,... Une autre option consisterait en un modèle commercial de type Instagram, où nous placerions du contenu sponsorisé. Quelqu'un ayant ses chaussures comme photo de profil pourrait être intéressant pour Zalando."

Puzme

Siège social: Bruxelles

Nombre d'associés: 3

A la recherche de capital supplémentaire? Oui, quelque 500.000 euros devraient pouvoir être récoltés dans les prochains mois, afin de lancer l'appli. La jeune entreprise se tourne surtout vers des business angels ayant de l'expérience et un réseau.

Site web:http://www.puzme-app.com/

Nos partenaires