Pure Storage et NVIDIA veulent rendre l'AI plus aisément disponible

28/03/18 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Conjointement avec NVIDIA, Pure Storage annonce 'AIRI'. Cette plate-forme devrait permettre aux entreprises de démarrer leur propre infrastructure AI en quelques heures.

Pure Storage et NVIDIA veulent rendre l'AI plus aisément disponible

© Pure Storage

L'application de l'intelligence artificielle (AI) est jusqu'à présent uniquement réservée aux plus grandes sociétés disposant du budget pour mettre en place une infrastructure AI, comme c'est le cas de Google, Microsoft et Facebook. Il n'empêche que des entreprises plus modestes pourraient tirer aussi pas mal d'avantages de l'apprentissage machine.

Obstacles

Selon une enquête effectuée par l'analyste Gartner, 80 pour cent de toutes les entreprises intégreront d'ici 2020 d'une manière ou d'une autre l'intelligence artificielle à leur fonctionnement. Actuellement, cela paraît encore très malaisé, parce que pas mal d'obstacles jonchent encore la route de la plupart des entreprises qui souhaitent expérimenter l'AI.

Il n'existe à présent pas encore de solution prête à l'emploi pour quiconque veut se lancer dans l'AI. La seule option que les entreprises avaient à ce jour, c'était de développer elles-mêmes toute l'infrastructure, ce qui coûte souvent beaucoup d'argent et de temps. Voilà pourquoi, selon Pure Storage, nombre d'entreprises renoncent. La collaboration de NVIDIA, connue surtout pour fabriquer des cartes graphiques, et de Pure Storage, un fournisseur de produits de stockage de données flash, devrait changer la donne.

Solution intégrée

Avec AIRI, NVIDIA et Pure Storage veulent donc permettre aux entreprises de démarrer leur propre infrastructure AI en quelques heures, contre des semaines, voire des mois précédemment. AIRI est une plate-forme logicielle et matérielle entièrement intégrée, pour laquelle les deux entreprises combinent en tant que solution globale des technologies propres lancées sur le marché depuis quelque temps déjà.

L'AIRI se compose de quatre superordinateurs NVIDIA DGX-1 maximum et d'un Pure Storage FlashBlade, une plate-forme de stockage de données énormément évolutive. Le DGX-1 fournit quelque 4 péta-flops de puissance de calcul, et le FlashBlade fait en sorte que 15 'blades' (lames) de 17 To de capacité de stockage transfèrent des données non structurées vers le DGX-1. AIRI est également équipée de NVIDIA GPU Cloud Deep Learning Stack et du logiciel Pure Storage AIRI Scaling Toolkit.

Selon Pure Storage, l'évolutivité de la plate-forme est également essentielle. Les entreprises pourront en fait acheter une AIRI sur mesure. Pour les opérations les plus volumineuses, le matériel pourra être poussé à quatre superordinateurs maximum, mais ce n'est là qu'une limite provisoire. Si au bout d'un certain temps, une puissance de calcul ou une capacité de stockage supplémentaire s'avérait nécessaire, une extension serait à coup sûr possible, toujours selon Pure Storage. La compacité de cette plate-forme représente actuellement déjà un grand pas en avant. L'AIRI dispose plus ou moins de la même puissance de calcul que quarante armoires de CPU et autant de capacité de stockage que dix armoires de HDD.

Pas la première application

Même si Pure Storage et NVIDIA viennent seulement de lancer le produit sur le marché, plusieurs entreprises ont déjà compris son potentiel avec la combinaison du DGX-1 et du FlashBlade.

C'est ainsi que la firme 'PAIGE.AI' exploite les deux technologies depuis un certain temps déjà pour développer son infrastructure AI. PAIGE.AI est une entreprise qui se focalise sur une véritable révolution au niveau du diagnostic clinique dans le domaine de l'oncologie. Elle utilise à cette fin une gigantesque base de données oncologiques. Normalement, un médecin doit visionner une soixantaine de photos d'une tumeur spécifique, avant de pouvoir poser un diagnostic sur la nature de celle-ci et sur un traitement possible. Ce processus, PAIGE.AI entend l'améliorer sur base d'une AI d'apprentissage machine.

L'entreprise fait donc en sorte qu'une AI, conçue au moyen de la plate-forme AIRI, analyse les photos tirées de la base de données, ce qui lui permet d'actualiser tout ce qui est important pour poser un diagnostic. Au bout d'un certain temps, l'AI devrait donc fonctionner plus rapidement et, on l'espère, être au moins aussi efficiente qu'un médecin.

Global Response et ElementAI utilisent dès à présent aussi la plate-forme AIRI pour effectuer de la recherche sur l'AI. Désormais, la technologie 'AI-in-a-box' sera disponible également pour d'autres entreprises. En Europe, le distributeur central pour l'AIRI est l'entreprise PNY Technologies.

Pour en savoir plus, NVIDIA et Pure Storage prévoient aussi un 'webinar' le 9 mai, au cours duquel elles expliqueront en détail l'AIRI et toutes ses possibilités.

Nos partenaires