Proximus va lancer "la 4G pour tous" (sauf pour les utilisateurs d'un iPhone)

31/01/14 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Datanews

A l'entendre, Proximus va donner à "tous ses clients" accès au réseau 4G, sans frais supplémentaires. Il vaudrait cependant mieux dire "presque tous ses clients" car les utilisateurs d'un iPhone seront laissés de côté durant au moins deux mois encore.

Proximus va lancer "la 4G pour tous" (sauf pour les utilisateurs d'un iPhone)

© Belga

Ces deux prochaines semaines, Proximus s'occupera du déploiement public de son réseau 4G, disponible dans 260 villes et communes. Cela fournira en principe à tous les clients Proximus (résidentiels et professionnels, avec carte rechargeable ou abonnement, avec ou sans Pack) une connexion internet qui "sera jusqu'à dix fois plus rapide qu'avec la 3G" et qui "sera comparable à l'internet fixe à la maison ou au bureau". L'accès à la 4G se fera automatiquement.

86 Mbps ou 20 Mbps

Six mois durant, les clients Proximus auront l'opportunité d'expérimenter la 4G à la vitesse maximale, après quoi ils auront le choix entre deux formules 4G: l'une offrant des vitesses de navigation jusqu'à 86 Mbps (pour les clients desplans tarifaires Smart+45 dans un pack avec un appareil, Smart+50, Smart+65, Bizz Smart XL Intense, Bizz Smart XL Europe et Proximus Mobile Internet) et l'autre offrant des vitesses jusqu'à 20 Mbps pour les autres clients.

Toujours pas de 4G sur l'iPhone

Mais Proximus n'a pas entièrement raison en affirmant offrir à "tous ses clients" un accès au réseau 4G. Le fait qu'Apple n'autorise que Mobistar - un partenaire commercial d'Apple - à mettre son réseau 4G à la disposition des utilisateurs d'un iPhone 5, 5S ou 5C, fait en effet couler pas mal de salive et d'encre depuis des mois déjà dans le secteur télécom. Les autres opérateurs, plus précisément Proximus et Base, n'ont provisoirement pas obtenu de certification de la part d'Apple pour déployer la 4G vers l'iPhone.

Mais Proximus annonce à présent que cela va changer d'ici deux mois. Pour mars-avril, un amendement à la loi télécom sera en effet d'application, ce qui signifie que les fabricants de smartphones ne pourront plus bloquer la 4G sur leurs appareils pour certains fournisseurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires