Province d'Anvers: bientôt un projet pilote de desktops virtuels

02/09/11 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Datanews

En 2012, le service ICT de la province d'Anvers lancera un projet pilote, où l'utilisation de dekstops virtuels sera examiné à la loupe.

Province d'Anvers: bientôt un projet pilote de desktops virtuels

En 2012, le service ICT de la province d'Anvers lancera un projet pilote, où l'utilisation de dekstops virtuels sera examiné à la loupe.

L'an dernier, la province d'Anvers attribuait à Dell un contrat-cadre pour la livraison de matériel d'un montant estimé de 2,1 millions EUR sur 3 ans. Aux termes de ce contrat, il était cependant aussi demandé de proposer des thin clients. Interrogé sur le sujet, Paul Van Wesenbeeck, directeur ICT de la province d'Anvers, a répondu que ce concept (thin clients, virtualisation desktop, en abrégé 'VDI') était dans l'air depuis quelque temps.

"Le but est que les utilisateurs aient accès à partir de leur emplacement aux applications et données nécessaires par le biais d'une connexion internet, avait-il dit à l'époque. Pour les applications web, c'est déjà possible, mais la province d'Anvers recourt encore aussi à plusieurs applications client-serveur, et en raison d'un manque de largeur de bande requise, certaines applications à la sauce interface web ne conviennent pas toujours pour être utilisées de manière classique via l'internet." La virtualisation desktop s'inscrivait également dans l'idée du 'nouveau poste de travail' que la province d'Anvers veut instaurer, avait-on aussi appris. "Nous pensons ainsi à la gestion de profils, que ce soit des 'roaming profiles' ou non, etc."

Aujourd'hui, Van Wesenbeeck confirme qu'un projet pilote VDI est bel et bien en chantier pour 2012: "Il existe un engagement clair de notre organisation d'investir dans la mobilité et la flexibilité, où l'on retrouve par exemple aussi le projet de travail à domicile. Il y a également un projet plus concret d'équiper à moyen terme la nouvelle Provinciehuis (les travaux dans ce but devraient démarrer mi-2013, ndlr) de flexdesks pour la plupart des collaborateurs." Le choix de la technologie backend - VMware VDI ou Citrix XenApp - est encore ouvert. Il est évidemment fonction des résultats du projet pilote même. "La connaissance de VDI est déjà présente en nos rangs: les locaux de cours ont été depuis quelques années déjà équipés de thin clients avec un desktop VDI dans le centre de données. Nous sommes cependant moins expérimentés avec Citrix."

Entre-temps, il est aussi question d'un autre projet, consistant à mettre à niveau vers Windows 7 (en ce compris une mise à niveau d'Office), afin de gérer de manière efficiente en un point central les profils Windows et une centaine d'applications. Les applications seront virtualisées avec Microsoft App-V. "Ce faisant, l'environnement client est déjà en grande partie prêt pour le pas à accomplir vers la mobilité et la flexibilité", ajoute encore Van Wesenbeeck.

En savoir plus sur:

Nos partenaires