Propagande IS sur internet: les utilisatrices jouent un rôle-clé

17/06/16 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Lors du recrutement de combattants IS et de la diffusion de la propagande terroriste via les réseaux sociaux, ce sont surtout des utilisatrices qui jouent un rôle important. Voilà ce qui ressort d'une enquête menée par l'université de Miami. L'équipe de recherche américaine a sur une période de plus de six mois collecté des données du réseau social Vkontakte.

Propagande IS sur internet: les utilisatrices jouent un rôle-clé

Des milices chiites avec un drapeau pris à l'État islamique © Reuters

Plus de 100.000 membres répartis en 196 groupes s'échangent du contenu islamiste sur cette plate-forme russe et y diffusent de la propagande IS. Quelque 40 pour cent des utilisateurs sont des femmes.

Les chercheurs ont non seulement été surpris par le grand nombre d'utilisatrices, mais aussi par le fait que celles-ci jouent un rôle particulièrement important dans la communication au sein des groupes. Elles relient des utilisateurs qui, sans cela, n'auraient pas de contact entre eux. Ce sont donc essentiellement des femmes qui jouent un rôle-clé pour l'IS sur les réseaux sociaux.

Pour contrer la propagation des messages de l'IS, il convient par conséquent de tenter d'atteindre ces utilisatrices sur le plan émotionnel et intellectuel et de les influencer. En outre, le sexe peut à l'avenir être un indicateur en vue d'identifier les personnes importantes au sein du réseau de propagande de l'IS, selon les chercheurs dans leur rapport.

Le réseau russe Vkontakte est devenu un important instrument de propagande pour l'IS, après que Facebook et Twitter aient interdit la diffusion de tout contenu islamiste.

(Belga/WK)

Nos partenaires